•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 au KRTB : le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup fait le point

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, croit que plusieurs hypothèses expliquent que le KRTB soit particulièrement touché par la troisième vague de la pandémie de COVID-19.

Depuis le mois de mars, 80 % des nouveaux cas détectés sont situés dans les territoires comprenant les MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et des Basques, communément appelées le KRTB.

Selon Michel Lagacé, le taux élevé de nouveaux variants situés sur ce territoire pourraient expliquer la situation.

Étant donné qu'il y a davantage de présence du variant britannique dans notre territoire,[...] il y a de plus fortes probabilités liées à des éclosions, précise-t-il.

Le télétravail, c'est intéressant. Mais lorsqu'on a un secteur économique tel que le manufacturier dans la MRC de Rivière-du-Loup et même partout au KRTB, qui est très important, je vous dirais que la promiscuité entre les travailleurs est plus grande, ajoute-t-il.

Selon le préfet, c'est notamment ce qui pourrait expliquer que certaines mesures sanitaires mises en place ne puissent pas être aussi efficaces.

Le centre-ville de Rivière-du-Loup.

Rivière-du-Loup

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

La situation géographique du KRTB pourrait aussi contribuer à augmenter le risque de propagation du virus, selon celui qui est aussi maire de Saint-Cyprien.

La proximité de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches, où les interactions sont nombreuses entre le KRTB et ces deux régions administratives-là, [peut être un facteur], explique-t-il.

Toujours selon M. Lagacé, Rivière-du-Loup est une véritable plaque tournante où se croisent toutes les personnes en direction ou provenance de l'ouest du Québec, du Nouveau-Brunswick, des États-Unis et des Maritimes.

C'est clair qu'on est une "région carrefour" et qu'on est plus à risque de propagation.

Une citation de :Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup affirme d'ailleurs être, en ce moment, atteint de la COVID-19.

Monsieur Lagacé avait déjà reçu son vaccin de Pfizer-BioNTech, contre le coronavirus, il y a quelques semaines.

D'après les informations de Philippe Arsenault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !