•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peu de places pour la vaccination au Bas-Saint-Laurent

Un homme se fait vacciner contre la COVID-19 par une infirmière dans une église de Rimouski.

Plus de 100 000 doses de vaccins ont été administrées jusqu'à maintenant, au Bas-Saint-Laurent (archives).

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Alors que la vaccination s’ouvre pour tous les adultes de plus de 18 ans, les places au Bas-Saint-Laurent se font rares.

Il s'agit d'une situation attribuable à une réorganisation dans la livraison des vaccins ainsi qu'à un engouement pour la vaccination, selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS).

Le porte-parole du CISSS, Gilles Turmel, explique que des rendez-vous dans les prochaines semaines ont dû être retranchés. Il y aurait eu des enjeux quant aux cargaisons du vaccin de Moderna, notamment.

Or, le CISSS confirme que des discussions sont en cours pour de nouveaux arrivages à confirmer dans les prochaines semaines.

Aucun lien ne serait à faire avec la décision de Québec de ne plus administrer le vaccin d’AstraZeneca, en première dose.

De plus, la demande est au rendez-vous, toujours selon Gilles Turmel.

Un total de 6770 rendez-vous ont été pris lors des dernières 24 heures. Plus de 100 000 doses de vaccins ont été administrées jusqu'à maintenant au Bas-Saint-Laurent.

Cette convergence de la demande et du nombre restreint de vaccins disponibles provoque un heureux problème, selon M. Turmel, qui rappelle toutefois que quelques places sont toujours disponibles dans tous les centres de vaccination de la région dans la semaine du 31 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !