•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

De ruines à institution muséale : l’aventure du Château Dufresne

Façade du Château Dufresne.

Le Château Dufresne situé à Montréal est l'un des musées les plus importants de la métropole canadienne.

Photo : Musée du Château Dufresne

Radio-Canada

À l’occasion de la Journée internationale des musées célébrée le 18 mai, découvrez l’histoire du Château Dufresne qui, de résidence privée d'exception, s’est transformée en institution muséale au fil des années.

De résidence d’exception à musée montréalais

Le château Dufresne a été construit entre 1915 et 1918 par les frères Marius et Oscar Dufresne dans la ville de Maisonneuve.

Il se trouve aujourd’hui dans l’arrondissement montréalais de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Marius et Oscar Dufresne appartenaient à la bourgeoisie montréalaise en ce début du 20e siècle. Leurs goûts artistiques reflétaient ceux de leur milieu aisé et cultivé.

Situé au 4040, rue Sherbrooke Est, l’édifice est de style Beaux-Arts très en vogue entre 1880 et 1920. Il s’inspire également du Petit Trianon à Versailles.

En 1948, la succession de Marius et Oscar Dufresne vend la résidence aux Pères de Sainte-Croix, qui la revendent en 1957 à la Ville de Montréal.  

Entre 1965 et 1968, le Château Dufresne abrite le Musée d’art contemporain de Montréal. C’est aussi une période de profonde dégradation pour l’édifice.

Si vous voulez, retrouvons, dans des ruines il faut bien l’admettre, ce qui fut une splendeur il n’y a pourtant pas tellement d’années à Montréal

Une citation de :Pierre Paquette, 1972
Façade sur la rue Sherbrooke du Château Dufresne.

Radiomobile, 20 mars 1972

Photo : Radio-Canada

Le 20 mars 1972, l’animateur Pierre Paquette de l’émission Radiomobile visite le Château Dufresne avec Laurette Dufresne-Bélanger, fille d’Oscar Dufresne. Elle y a vécu jusqu'à l'âge de 28 ans.

Elle constate que l’édifice qui a abrité sa jeunesse est dans un état lamentable.

La visite s’effectue à la lumière d'une lampe de poche. C’est comme si l’on était dans des catacombes.

Les meubles et les tableaux que possédaient ses parents et son oncle ne sont plus là.

Renaissance

En 1976, le gouvernement du Québec classe l’édifice monument historique.

Le 14 juin 1979, on inaugure dans ses murs un nouveau Musée des arts décoratifs du Québec.

Ce soir, 11 juin 1979

Le journaliste Paul Toutant propose au Ce soir du 11 juin 1979, qu’anime Gabi Drouin, un reportage qui est une visite des lieux.

On y voit notamment certains travaux de restauration et quelques objets des collections qui intègrent le musée.

Femme d'aujourd'hui, 24 septembre 1979

Le 24 septembre 1979, la journaliste Françoise Faucher de Femme d’aujourd’hui interviewe Luc D’Iberville Moreau, qui est le directeur de la nouvelle institution.

Luc D’Iberville Moreau y raconte l’histoire de l’édifice.

Les élites de l’époque affectionnaient tout particulièrement les styles français, anglais et italien dans l’architecture et la décoration.

Le Château Dufresne, par exemple, est très près dans son esprit de plusieurs résidences d’été construites à Newport, dans l’État du Rhode Island, par de riches familles américaines.

Une particularité du Château Dufresne est qu’on a pu retrouver les objets qui le décoraient. Nous remarquerons au passage l'admiration que semble éprouver Françoise Faucher pour certains des rideaux de l'édifice.

Un piano, qui a aussi réintégré l’édifice, a déjà servi au compositeur français Maurice Ravel alors qu’il donnait un concert à Montréal.

Un trésor caché

Longtemps on a affirmé que le Château Dufresne cachait un trésor.

La restauration de l’édifice a permis de le trouver, bien que ce n’était pas ce qu’on pensait initialement.

Ce soir, 16 juillet 2003

Au Montréal ce soir du 16 juillet 2003, le journaliste François Paulin nous propose un reportage sur cette découverte. L'émission est animée par Philippe Schnobb.

Le trésor se trouve au plafond d’une des pièces du château.

Apparaît alors une toile qui inclut deux jeunes femmes aux seins nus.

C’est en enlevant une couche de banale peinture que les restaurateurs ont découvert cette toile qui aurait été peinte par Guido Nincheri.

Le peintre d’origine italienne avait été célèbre au début du 20e siècle particulièrement pour son travail dans certaines églises de l’est du Canada.

En 2003, on a montré l’œuvre au petit-fils de l’artiste, Roger Nincheri, qui se dit convaincu que la toile est bien de son grand-père.

Les frères Dufresne avaient engagé le peintre pour décorer plusieurs pièces de leur demeure.

Après le départ des frères Dufresne, les Pères de Sainte-Croix, nouveaux propriétaires du lieu, avaient caché plusieurs peintures du peintre italien qu’ils jugeaient trop osées.

En novembre 2020, le musée modifie à nouveau son nom officiel pour Château Dufresne, musée et lieu historique patrimonial.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.