•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réalité virtuelle : Québec accorde 8 M$ aux Studios Félix & Paul pour filmer l’espace

La Station spatiale internationale en orbite dans l'espace, au-dessus de l'horizon terrestre.

L'entreprise montréalaise a dévoilé l'an dernier les premières images de « The ISS Experience », un documentaire immersif qui nous entraîne dans le quotidien des astronautes de la Station spatiale internationale.

Photo : Reuters / Handout .

La Presse canadienne

Le gouvernement du Québec veut viser la Lune. Il accorde 8 millions de dollars aux Studios Félix & Paul pour l'aider à développer son offre de contenus axés sur l'exploration spatiale.

Ces studios, qui se spécialisent dans la production de courts et de longs métrages en réalité virtuelle, ont développé au cours des dernières années une riche expertise qui leur a permis de collaborer avec des organisations et des personnalités de renommée mondiale, comme la NASA, SpaceX, le président Barack Obama et le président Bill Clinton.

Le soutien financier de Québec permettra aux Studios Félix & Paul de développer une nouvelle caméra afin de capter des images à l'extérieur de la Station spatiale internationale (SSI).

Cela permettra aussi à l'entreprise d'adapter ses caméras actuelles pour prendre des images de la Lune au cours d'une future mission en 2024.

Évalué à 38,6 millions de dollars, le projet sera réalisé en collaboration avec la NASA, l'International Space Station U.S. National Laboratory et l'Agence spatiale canadienne.

Deux hommes assis sur un divan.

Paul Raphaël et Félix Lajeunesse, cofondateurs des Studios Félix & Paul

Photo : Felix & Paul Studios

Il y a peu d'entreprises qui ont accès à un terrain de jeu aussi épatant que Félix & Paul. La confiance qu'accorde la NASA à cette entreprise montréalaise consacre la haute compétence de l'équipe et une capacité à innover qui nous fait honneur, a mentionné, en conférence de presse vendredi, le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon.

Pour aider l'entreprise, Investissement Québec lui accorde un prêt de 8 millions de dollars. Une partie du prêt est remboursable, avec un taux d'intérêt dont le ministre s'est gardé de révéler le chiffre, et l'autre partie est convertible. C'est-à-dire qu'elle peut être convertie en actions dans le futur ou remboursée, selon les précisions données par M. Fitzgibbon.

Huit nouveaux emplois spécialisés en développement technologique audiovisuel verront le jour, en plus des 60 emplois actuels en développement de contenus immersifs, qui seront consolidés. À cela viendront s'ajouter environ 30 emplois contractuels durant la phase de réalisation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !