•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les indicateurs de la COVID-19 encore décevants dans Windsor-Essex

Enseigne sur la façade d'un bâtiment

Le Bureau de santé publique de Windsor-comté d’Essex rapporte vendredi 41 nouveaux cas de COVID-19.

Photo : CBC/Sanjay Maru

Le médecin hygiéniste de Windsor-Essex juge les données de la COVID-19 encore trop élevées dans la région.

Le nombre de cas est en recul cette semaine, mais il est toujours à des niveaux que nous devons améliorer, a indiqué vendredi le Dr Wajid Ahmed lors de son point de presse quotidien. Il a présenté le bilan hebdomadaire de la région.

Selon ces données, le taux de cas pour 100 000 habitants est de 61,4 et le taux de positivité de 5,2 %.

Nous nous en sortons pas trop mal, mais nous ne sommes pas encore sortis du bois, a martelé le médecin. Nous avons encore des taux qui peuvent nous amener rapidement dans les scénarios que nous avons connus en décembre ou en janvier.

Nous voulons que les gens comprennent que même s’il y a des signes d’amélioration, ça peut changer.

Une citation de :Dr Wajid Ahmed, médecin hygiéniste de Windsor-Essex

Il a encouragé les résidents non seulement à ne pas baisser leur garde et à aller se faire vacciner s'ils sont éligibles, mais aussi à continuer de se faire dépister, même en cas de symptômes légers.

Chiffres du jour

  • 41 nouveaux cas
  • 343 cas actifs, dont 147 liés à des variants
  • 1 nouveau décès, un homme dans la soixantaine
  • 21 hospitalisations, 3 en soins intensifs
  • 7 éclosions, dont 6 sur des lieux de travail
  • 207 835 doses de vaccins ont été administrées jusqu'à maintenant.

Vaccination des 12-17 ans

La PDG du bureau de santé a indiqué qu'une réunion devait avoir lieu vendredi avec les conseils scolaires.

Jeudi, la province a annoncé que la vaccination des jeunes de 12 à 17 ans doit commencer le 31 mai.

Nous allons élaborer un plan et le soumettre au ministère mercredi, a déclaré Theresa Marentette.

Elle a précisé que toutes les avenues étaient explorées pour la vaccination de cette catégorie d'âge, notamment les centres de vaccination de masse qui ont démontré leur efficacité, a-t-elle dit. Les unités mobiles de vaccination pourraient être également envisagées, selon Mme Marentette.

À l'heure actuelle, 193 016 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, soit 56 % des personnes éligibles ou 43,2 % de la population générale.

Les travailleurs de la santé prioritaires peuvent désormais par ailleurs prendre rendez-vous pour obtenir leur deuxième dose. L'inscription ne peut se faire que par téléphone au 226-773-2200.

Vaccination hors de la région

Le bureau de santé publique de Windsor-Essex veut savoir si des résidents ont pu se faire vacciner ailleurs que dans la région. Un sondage anonyme a été mis en ligne dans ce sens.

Depuis le début de la campagne , un certain nombre de travailleurs essentiels, de voyageurs et d'autres résidents actuels de Windsor-Essex ont été vaccinés ailleurs et ne sont pas inclus dans les chiffres de l'agence sanitaire, a expliqué Mme Marentette.

Les personnes admissibles à remplir le questionnaire sont les résidents de Windsor-Essex qui ont reçu leur vaccin au Michigan, dans un autre État américain, dans une autre province canadienne ou dans un autre pays hors du Canada ou des États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !