•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Importante saisie de drogues à Gatineau

Le SPVG a saisi du GHB, du cannabis, du crystal meth ainsi que de l'ecstasy et a arrêté 5 individus.

L'écusson du Service de police de la Ville de Gatineau sur l'uniforme d'un policier.

Le Service de police de la Ville de Gatineau a mis la main sur une importante quantité de drogues.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a mis la main sur une importante quantité de drogues dans le cadre d’une opération policière qui visait un réseau de trafic de stupéfiants.

L'opération faisait suite à une enquête de quelques semaines entamée à l'aide d'informations en provenance du public, écrit le Service de police dans un communiqué publié vendredi.

Le 6 mai, les policiers du SPVG ont exécuté deux mandats de perquisition visant deux appartements, un premier au 605 de l’avenue de Buckingham à Gatineau et le deuxième au 48 rue Mitchell à Val-des-Monts.

Le groupe d'intervention ainsi que l'unité canine ont participé à l'opération. 

Cinq individus ont été arrêtés, soit trois hommes dans la cinquantaine et deux femmes dans la vingtaine et la trentaine, précise le SPVG.

Les enquêteurs ont interrogé les individus et ils ont tous été libérés sous promesse de comparaître, précise le corps policier.

Ils pourraient faire face à une série d’accusations en lien avec la possession et le trafic de stupéfiants.

Plusieurs accusations contre ces individus seront soumises au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), indique le communiqué.

Les identités ne seront pas dévoilées puisque le dossier n’est pas encore autorisé par le DPCP, écrit par courriel à Radio-Canada Renée-Anne St-Amand, porte-parole du SPVG. Même principe pour les dates de comparution.

Le SPVG a saisi :

  • Plus de 40 litres de GHB;
  • Près de 2750 grammes de cannabis illégal;
  • Plus de 190 grammes de haschisch;
  • 40 grammes d'ecstasy;
  • Près de 110 grammes de cocaïne;
  • Plus de 60 grammes de crystal meth;
  • 10 833 comprimés de speed;
  • Plus de 73 grammes de champignons magiques;
  • 325 plants de cannabis;
  • 118 comprimés d'Hydromorph Contin;
  • Une petite quantité de méthamphétamine en poudre;
  • 14 vapoteuses de THC;
  • Des bonbons infusés au cannabis;
  • 29 comprimés d'une substance indéterminée;
  • Du matériel servant à la culture du cannabis
  • Du matériel servant au trafic de stupéfiants;
  • Un peu plus de 3000 $ en devises canadiennes.

Le GHB, cette drogue décrite comme la drogue du viol, est aussi utilisé à des fins récréatives. C’est une drogue liquide, incolore et inodore, qu'on peut aussi trouver sous forme d'une poudre blanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !