•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ryan Meili et le NPD proposent des mesures pour l’été en Saskatchewan

Le chef de l'opposition, Ryan Meili, est debout derrière un pupitre à l'extérieur avec des micros devant lui.

Le chef de l'opposition, Ryan Meili, a fait une série de propositions pour relancer l'économie de la Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada / Bryan Eneas / CBC

Radio-Canada

Le Nouveau parti démocratique de la Saskatchewan (NPD) expose ses propositions pour l’été, afin de relancer l’économie de la province qui a subi de plein fouet les conséquences de la pandémie.

Jeudi, le chef du parti, Ryan Meili accompagné d’Aleana Young, spécialiste de l’emploi et de l’économie pour le NPD, ont présenté la teneur des mesures souhaitées par le parti.

L’opposition néo-démocrate propose notamment l’abandon de la taxe de vente provinciale (TVP) de 5 % sur les repas au restaurant et les divertissements en plein air.

Toutefois, le dernier point a fait réagir le gouvernement. Lors de la séance des questions au gouvernement, le ministre du Commerce et du Développement des exportations, Jeremy Harrison, a dit ceci : La province n'a pas de taxe de vente sur les divertissements en plein air ou les événements de cette nature. M. Meili a, par la suite, reconnu cette erreur.

Le NPD demande aussi qu'on embauche plus de personnes, et notamment des jeunes, et que les parcs provinciaux soient gratuits cet été.

Ryan Meili et Aleana Young estiment que leurs mesures stimuleraient la province après plus d’un an passé à vivre sous diverses règles qui ont verrouillé l’économie provinciale.

Le NPD critiqué ces dernières semaines

Le parti de Ryan Meili a été critiqué ces dernières semaines pour avoir demandé des mesures plus strictes afin de prévenir et de réduire la propagation du COVID-19 en Saskatchewan.

Il est important que nous fassions les bonnes choses au bon moment.

Une citation de :Ryan Meili, chef du NPD de la Saskatchewan

Il y avait un bon moment pour prendre des mesures de santé publique sérieuses et maîtriser la situation. Maintenant, enfin, grâce à l'arrivée des vaccins, grâce au fait que la saison des virus est passée, nous nous dirigeons vers un été où nous avons de l'espoir.

Ryan Meili a déclaré que le NPD et ses députés ont entendu beaucoup de demandes de la part des entreprises locales pour supprimer la TVP sur les ventes d'aliments introduite pour la première fois en 2017.

Le restaurant 2nd Avenue Grill à Saskatoon.

Les restaurants et les bars de la province ont souffert de la pandémie de COVID-19. (archives)

Photo : Radio-Canada / Jennifer Quesnel

Aleana Young a expliqué que le NPD s'est opposé à l'introduction de la TVP par le gouvernement lorsqu'elle est entrée en vigueur et qu'elle a nui aux propriétaires de restaurants. Les propriétaires font tout ce qu'ils peuvent pour sauver des emplois, mais les coûts s'additionnent, a-t-elle précisé.

La province se défend

Les emplois d'été sont en plein essor, avec 220 étudiants employés par la Société des investissements de la Couronne, par rapport aux quelque 80 qui ont été embauchés par le biais du programme redondant Gradworks lorsqu'il était en vigueur , a affirmé Jeremy Harrison.

Et sur la question d’un plan pour stimuler le secteur de la restauration avec la suppression de la TVP, Jeremy Harrison a fait remarquer que les restaurants et les bars de la Saskatchewan ont été autorisés à fonctionner pendant la pandémie, ce qui n'était pas le cas dans de nombreuses autres juridictions.

Une position ambiguë

Le directeur de l’Institut des études canadiennes de l’Université McGill, Daniel Béland, estime que le message du NPD est ambigu. Il ajoute que tout au long de la crise sanitaire le parti a plutôt plaidé pour un renforcement des restrictions sanitaires.

Ce message est un peu dissonant pour le NPD qui rappelle que depuis le début de la pandémie le parti reprochait à Scott Moe et au gouvernement de ne pas en faire assez en matière de mesures sanitaires, explique Daniel Béland.

Le professeur émérite d’histoire de l’Université de Regina et observateur de la scène politique en Saskatchewan, Stephen Kenny, estime que le NPD reconnaît, d’une certaine façon, le bon travail du gouvernement.

C’est une espèce d'aveux du succès du gouvernement, parce qu'on sait très bien que le gouvernement a annoncé son plan de réouverture il y a une dizaine de jours.

Avec les informations de Bryan Eneas, Desiré Kafunda et Katia St. Jean

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !