•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une œuvre de Picasso vendue 103,4 millions de dollars américains

Un employé déplace un tableau de Picasso.

L’œuvre « Femme assise près d'une fenêtre (Marie-Thérèse) » de Pablo Picasso

Photo : Getty Images / Dan Kitwood

Agence France-Presse

L’œuvre Femme assise près d'une fenêtre (Marie-Thérèse), de Pablo Picasso, a été vendue jeudi 103,4 millions de dollars américains (environ 125,1 millions de dollars canadiens) au cours d'enchères à New York.

La toile de 1,46 m sur 1,14 m, peinte en 1932, a été adjugée 90 millions de dollars américains (environ 108,9 millions de dollars canadiens), plus les frais et les commissions, après une bataille de plus de 19 minutes entre les gens participants aux enchères.

Le prix de l'œuvre représentant la maîtresse et muse de Picasso correspond au double de l'estimation initiale, soit 55 millions de dollars américains (environ 66,6 millions de dollars canadiens).

La vente confirme la vitalité du marché de l'art, qui n'a pas vraiment souffert de la pandémie, même s'il a été ralenti par l'incertitude quant à la situation sanitaire et économique, mais aussi le statut à part de Pablo Picasso (1881-1973).

La bonne tenue générale des enchères de jeudi, qui ont atteint 481 millions de dollars américains (582,1 millions de dollars canadiens) au total, signale un vrai retour à la normale, s'est félicitée Bonnie Brennan, tête dirigeante de Christie's Amérique, lors d'une conférence de presse en ligne. Le marché de l'art s'est remis sur les rails.

Le tableau avait été acquis il y a huit ans seulement par son propriétaire actuel, lors d'une vente organisée à Londres, pour 28,6 millions de livres, soit environ 44,8 millions de dollars américains (environ 54,2 millions de dollars canadiens), moins de la moitié du prix offert jeudi.

Cinq œuvres de Picasso ont désormais franchi le seuil symbolique des 100 millions de dollars américains (environ 121 millions de dollars canadiens). Avant même cette vente, le peintre était déjà seul en tête de ce club très fermé, avec quatre tableaux. Les femmes d'Alger détient le record pour l'artiste espagnol, à 179,4 millions de dollars américains (217,1 millions de dollars canadiens), atteint en mai 2015.

C'est un artiste, mais c'est aussi sept artistes à la fois, a commenté, après la vente, Giovanna Bertazzoni, de la vice-présidence du département 20e et 21e siècles, faisant allusion aux différentes périodes de l'artiste et à l'évolution de son style.

Son histoire personnelle, son aura, ses histoires d'amour résonnent encore avec l'époque actuelle, selon elle, même si certaines de ses toiles ont été peintes il y a plus de 100 ans.

C'est toujours incroyablement contemporain, a-t-elle ajouté. Cela nous parle.

Seuls 14 tableaux ont dépassé les 100 millions de dollars américains (environ 121 millions de dollars canadiens) aux enchères. Outre Picasso, l'artiste italien Amedeo Modigliani est le seul à en compter plus d'un dans la liste, avec deux œuvres.

C'est la première fois depuis deux ans qu'une œuvre franchit ce palier, depuis qu'une toile de la série des Meules de Claude Monet avait atteint 110,7 millions de dollars américains (environ 134 millions de dollars canadiens) chez Sotheby's.

L'année 1932, au cours de laquelle a été réalisée Femme assise, est souvent considérée comme la meilleure et la plus prolifique de la carrière de Picasso. Plusieurs expositions majeures ont été consacrées à cette seule année de l'œuvre du maître espagnol.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !