•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouveaux cas à l'Î.-P.-É., dont un lié à une éclosion dans une garderie

La médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, Heather Morrison.

La médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, Heather Morrison, lors d'un point de presse le 14 mai 2021

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, Heather Morrison, annonce deux nouveaux cas de COVID-19 dans la province vendredi.

La province a tenu un point de presse au lendemain de la découverte d'un cas de COVID-19 à la garderie Leaps & Bounds de Charlottetown jeudi.

Il y a deux nouveaux cas de COVID-19 chez des personnes âgées de 20 à 29 ans. Ces cas sont liés à des voyages à l'extérieur des provinces atlantiques. Une de ces personnes est un contact rapproché du cas détecté à la garderie.

On compte neuf cas actifs à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le premier ministre hausse le ton envers les contrevenants

Selon la Dre Morrison, la personne liée à l'éclosion dans la garderie n'a pas respecté les règles sanitaires.

Cela a été transmis aux forces de l'ordre, précise-t-elle.

Le premier ministre Dennis King a servi un avertissement sévère à ceux qui sont tentés de ne pas respecter les règles.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, exhorte la population à suivre les directives sanitaires.

Photo : Radio-Canada

Non seulement c'est exaspérant et frustrant, mais cela a des impacts qui vont bien au-delà d'un individu et de son ménage, a-t-il déclaré.

Il met en garde les personnes qui veulent déjouer les règles sanitaires en indiquant que les forces de l'ordre interviendront au besoin et que des accusations seront portées si c'est nécessaire.

Les enfants et leurs familles en isolement

La garderie compte 35 enfants et 7 employés. Il a par ailleurs été précisé que sept autres personnes sont considérées comme des contacts rapprochés.

Quelques voitures sont garées devant le petit bâtiment.

La garderie Leaps & Bounds, rue Hemlock, à Charlottetown, compte un cas de COVID-19.

Photo : Google

Toutes ces personnes, sauf une, ont subi un test de dépistage jeudi. Il n'y a qu'un cas positif parmi celles-ci, mais elles sont toutes tenues de s'isoler pour une période de 14 jours même si leur résultat est négatif.

Elles devront subir un deuxième test vers le quatrième jour de leur isolement et un troisième vers le neuvième jour.

Nous avons agi rapidement, et c'est encourageant que toutes les personnes aient un résultat négatif sauf une, a indiqué la Dre Morrison.

L’administration du vaccin d’AstraZeneca

La Dre Morrison a aussi confirmé que toutes les premières doses du vaccin du fabricant AstraZeneca-Oxford ont été remplacées par le produit de Moderna dans les pharmacies.

Les autorités de santé publique donneront plus de détails sur l’administration de ce vaccin dans la province, mardi prochain.

Le premier ministre Dennis King a laissé entendre cette semaine à l’Assemblée législative que l'Île-du-Prince-Édouard devra suivre l'exemple d'autres provinces et n'administrer que des vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna en première dose.

Depuis lundi, les insulaires de 50 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour recevoir leur première dose du vaccin de Moderna dans l'une des 12 pharmacies participant à la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !