•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rentrée 2021 : les conseils scolaires francophones de Toronto encore en planification

Des élèves qui portent un masque arrivent à l'école en portant leur sac à devant eux.

Des conseils scolaires anglais de la région de Toronto ont décidé de concentrer les matières pour limiter les contacts.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Des conseils scolaires francophones de la région de Toronto n’ont pas encore décidé s’ils opteront à la rentrée pour le système de concentration des matières comme l’a annoncé mercredi le conseil scolaire public anglais de Toronto (TDSB).

En vertu de ce système, les élèves du secondaire étudient deux matières à la fois de façon concentrée, soit de :

  • septembre à la mi-novembre
  • mi-novembre à janvier
  • février à la mi-avril
  • mi-avril à juin

Dans un message envoyé aux parents mercredi, le TDSB écrit que ce modèle offrira aux élèves une certitude pour le début de l'année et donnera un point d'entrée commun à tous les élèves, en particulier ceux qui peuvent être transférés d'une école à l'autre ou qui entrent au secondaire.

En temps normal, les élèves du TDSB étudient quatre matières différentes à la fois et l’année scolaire est divisée en deux semestres.

Le conseil scolaire du district de Hamilton-Wentworth (HWDSB) a lui aussi décidé de diviser l’année scolaire en quatre pour les élèves du secondaire et d’enseigner deux matières à la fois.

Cela donne plus d'occasions d'apprentissage en personne avec deux classes à 150 minutes de temps d'enseignement pour un total de 300 minutes d'apprentissage en personne chaque jour, lit-on mercredi dans un message aux familles.

La formule de la concentration des matières permet aussi de limiter le nombre de personnes avec qui les élèves sont en contact.

Le ministère de l’Éducation a demandé aux conseils scolaires de se préparer à tous les scénarios, compte tenu de l’admissibilité plus large aux vaccins.

La province a annoncé jeudi que les adolescents âgés de 12 à 17 ans seront admissibles au vaccin à partir du 31 mai.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir avait opté cette année pour le regroupement des matières en quatre blocs.

Pour l’année scolaire 2021-2022, écrit sa porte-parole dans un courriel, nous explorons divers modèles pour le palier secondaire, dont 100 % en présentiel ainsi qu’une organisation semblable à la présente année.

Le conseil veut demeurer flexible, de manière à pouvoir changer de mode d’apprentissage advenant une évolution subite de la pandémie. MonAvenir souhaite, comme beaucoup de parents, que les élèves retournent en classe à la rentrée.

Le ministère a indiqué qu’à moins de surprises, les élèves du palier secondaire seraient de retour à temps plein et devraient avoir un maximum de deux cours par jour, poursuit la porte-parole.

Pour sa part, le Conseil scolaire public Viamonde n'avait pas opté pour le système de quatre courtes sessions de deux matières cette année. Pour l’an prochain, sa porte-parole estime qu’il est encore prématuré de se prononcer, puisque la rentrée est encore en cours de planification.

Avec les informations de Michel Bolduc et de CBC

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !