•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de l'entente entre Radio-Canada et la station de télévision CKRT-TV en septembre

La station de Radio-Canada à Rimouski, vue de l'extérieur.

La station de Radio-Canada à Rimouski.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada mettra fin à sa dernière affiliation avec une station de télévision indépendante, CKRT-TV. À partir du 1er septembre prochain, le bulletin local d’informations « L’actualité d’Ici » ne sera plus diffusé sur les ondes de CKRT-TV. La station, propriété de la famille Simard, est basée à Rivière-du-Loup et diffuse dans le KRTB, mais aussi dans L’Islet, Charlevoix et dans la région d’Edmundston, au Nouveau-Brunswick.

Les téléspectateurs du KRTB auront plutôt accès au Téléjournal Est-du-Québec complet, sept soirs par semaine.

Par voie de communiqué, Radio-Canada indique que les téléspectateurs de Charlevoix recevront la programmation de Québec (CBVT-DT), alors que ceux d’Edmunston seront desservis par [la] station du Nouveau-Brunswick.

Les bulletins d’informations présentement diffusés sur CKRT ne sont pas révisés par Radio-Canada et ni soumis aux Normes et pratiques journalistiques du diffuseur public.

Propriétaire de CKRT-TV, Télé Inter-Rives réagit avec déception à la décision de Radio-Canada.

C’est une véritable page d’histoire qui se tourne de façon bien malheureuse pour la région. Nous considérons qu’il s’agit d’une grande perte pour les communautés locales, indique par communiqué Steven Simard, directeur des opérations de l’entreprise.

Cette désaffiliation marque la fin d’un long processus entrepris par Radio-Canada au début des années 2000 pour ne plus faire de diffusion par des stations de radio ou de télévision indépendantes.

Sur un horizon d’une vingtaine d’années, Radio-Canada s’était donné l’objectif de reprendre le contrôle, au fur et à mesure qu’on était capable de le faire. On l’a fait avec la radio dans un premier temps au début des années 2000, et par la suite on a fait la même chose progressivement avec la télévision, explique Jean-François Rioux, directeur général des médias régionaux pour le diffuseur public.

M. Rioux affirme que Radio-Canada avait annoncé, en août dernier, à Télé Inter-Rives, que le diffuseur public renouvelait le contrat de diffusion pour la dernière fois avec la station indépendante.

Préoccupations à Rivière-du-Loup

Sylvie Vignet, la mairesse de Rivière-du-Loup, a pour sa part témoigné de sa préoccupation quant à la place qu’occupera dorénavant Rivière-du-Loup dans le traitement de l’information régionale.

Tout en reconnaissant que des journalistes de Radio-Canada travaillent à Rivière-du-Loup, elle dit s’interroger sérieusement sur la place qu’occupera Rivière-du-Loup et les alentours dans la couverture régionale et même nationale de l’actualité.

Deux postes de journalistes de Radio-Canada sont basés à Rivière-du-Loup pour couvrir l’actualité du KRTB.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !