•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : les écoles sont prêtes et attendent le plan de Québec

Une personne applique un petit coton à l'endroit de la piqûre du vaccin.

Les élèves de 12 à 17 ans devraient bientôt pouvoir être vaccinés au Québec.

Photo : getty image/istockphoto

Radio-Canada

Habituées à faire des campagnes de vaccination entre leurs murs, des écoles de la Mauricie n’attendent que le feu vert pour vacciner des milliers d’élèves de 12 à 17 ans avant la fin des classes.

Le directeur général du Séminaire Sainte-Marie à Shawinigan, Jean-Sébastien Roy, confirme que les discussions vont bon train et qu'il espère avoir des nouvelles de Québec la semaine prochaine. L'établissement secondaire a déjà les locaux nécessaires pour vacciner les élèves, il ne manque que le personnel et les doses.

Le directeur de l'école souhaite une vaccination des élèves dès le début juin avant les examens finaux. Même s’il n’y a pas d’examens du ministère, il y a quand même des examens de fin d’année. Idéalement, s’il y a des effets secondaires ou quoi que ce soit, on aimerait ça que ça ne soit pas en même temps que les derniers examens, explique Jean-Sébastien Roy.

Au total, le Séminaire Sainte-Marie devra vacciner 215 élèves de tous les niveaux. Les 24 membres du personnel du Séminaire sont maintenant tous vaccinés.

Des élèves prêts à se faire vacciner

À partir de 14 ans, un élève a le droit de choisir s'il veut être vacciné ou non. Le directeur général du séminaire Saint-Joseph, Dany Dallaire, a bon espoir que les 735 adolescents qui fréquentent son établissement voudront se faire vacciner. “Je pense que la pression sociale ou l’humeur collective penche pour la vaccination. Je m’attends à avoir une réponse favorable de l’ensemble des élèves.

L'institut national de la santé publique du Québec et le ministère de l'Éducation travaillent présentement sur un plan de vaccination pour les élèves de 12 à 17 ans. Une réponse devrait être donnée dans les prochains jours.

Jeudi après-midi, les rendez-vous ont été ouverts pour la dernière tranche d’âge, les personnes de 18 à 24 ans. Le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec a ajouté plus de rendez-vous en soirée et durant les fins de semaine pour accommoder les jeunes travailleurs.

Avec les informations de Claudia Cantin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !