•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary songe à autoriser les poules en milieu urbain

Une poule dans un jardin.

Les Calgariens pourront bientôt posséder un poulailler urbain, si les changements sont approuvés.

Photo : Radio-Canada / Elizabeth McMillan

Radio-Canada

Des changements au règlement sur la possession d’animaux de compagnie, dont les poules de basse-cour, ont été approuvés mercredi par un comité du conseil municipal de Calgary.

Le programme de poules en milieu urbain exigerait notamment des éleveurs qu'ils suivent une formation afin d’atténuer les nuisances communautaires.

Voici d'autres changements proposés au règlement :

  • donner au chef des agents municipaux le pouvoir de déclarer un animal dangereux. Actuellement, cela nécessite une ordonnance du tribunal;
  • limiter le nombre de chiens et de chats à six par foyer;
  • limiter à six le nombre de chiens qu'une personne peut amener dans une zone sans laisse.

Le président du comité et conseiller municipal Gian-Carlo Carra reconnaît que l'interprétation de certaines sections du règlement semble donner trop de discrétion aux agents municipaux.

L’approche de la Municipalité à ce sujet est de privilégier la sensibilisation, tout en préservant la capacité de répondre efficacement si des personnes sont en infraction, indique-t-il.

De temps en temps, on trouve vraiment des individus qui choisissent de mal agir, souligne-t-il. C'est vraiment décevant que le règlement ne soit pas assez sévère pour punir ces personnes quand il le faut.

Le conseil municipal de Calgary discutera de ces changements au cours de ce mois.

Si elles sont approuvées, les modifications entreront en vigueur le 1er janvier 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !