•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loge m’entraide demande aux citoyens de ne pas appuyer Josée Néron

Des militants devant l'hôtel de ville de Saguenay.

Loge m'entraide a dévoilé le montant amassé lors de sa huitième campagne de dons pour la coopérative d'habitation La Solidarité.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Radio-Canada

Pour la première fois en 23 ans, Loge m’entraide s'invite dans la campagne électorale à Saguenay. La coordonnatrice de l'organisme, Sonia Côté, demande aux électeurs à ne pas appuyer la mairesse sortante, Josée Néron.

Elle affirme que, depuis son élection, Mme Néron a refusé toute rencontre avec son organisme et laisse entendre qu'elle n'est pas engagée dans la cause du logement social.

Quand une mairesse, pendant quatre ans, a été capable de refuser toute rencontre avec Loge m’entraide, de n’avoir répondu à aucune lettre des 12 lettres qu’on lui a envoyées, d’avoir fait perdre aussi aux appauvris, en pleine veille du jour de l’An, 15 000 $ en dons pour leur projet, notre seule attente envers cette candidate Néron est qu’elle ne revienne plus au pouvoir le 7 novembre prochain.

Saguenay se défend

Le cabinet de la mairesse Josée Néron se défend d'avoir refusé de rencontrer la coordonnatrice de Loge m'entraide pour parler de son projet de coopérative de logement dans le secteur de Kénogami.

L'attaché politique de Josée Néron, Stéphane Bégin, a indiqué qu'à la suite d'une demande de rencontre de la part de Sonia Côté datant du 8 décembre dernier, la mairesse était prête à participer à une rencontre sur Zoom le 4 janvier en raison des mesures sanitaires en vigueur. Sonia Côté aurait décliné cette offre, prétextant que les locataires appauvris méritaient mieux qu'une rencontre virtuelle.

Le cabinet de la mairesse ajoute qu'il existe une table de concertation sur le logement social à Saguenay où siègent des élus et où Sonia Côté peut exprimer ses doléances.

Pluie de dons

L'organisme a aussi dévoilé jeudi le montant qui a été amassé en dons populaires pour la construction de la coopérative d'habitation La Solidarité dans le secteur de Kénogami.

Du 1er janvier au 1er mai, Loge m’entraide a réussi à amasser 75 000 $. Depuis le début des campagnes de financement, l’organisme a récolté un total de 300 000 $ pour son projet évalué à 925 000 $.

Sonia Côté soutient qu’il manquerait une aide municipale de 125 000 $ pendant cinq ans et un congé de taxes de 25 ans pour concrétiser son projet de coopérative d’habitation. Elle espère que les candidats à la mairie s'engageront à compléter le financement du projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !