•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des villages francophones auront accès à Internet haute vitesse et au réseau cellulaire

Une femme utilise un téléphone devant un clavier d'ordinateur portable.

Plus de 125 000 Manitobains habitant dans des zones rurales et nordiques auront bientôt accès à Internet haute vitesse et à un meilleur réseau de téléphonie cellulaire.

Photo : Getty Images / vorDa

Plusieurs communautés francophones manitobaines auront bientôt accès à des services Internet à haute vitesse ainsi qu’aux réseaux cellulaires.

Le gouvernement du Manitoba signe un protocole d’entente avec l’entreprise Xplornet Communications pour fournir Internet à haute vitesse à près de 30 Premières Nations et à 270 communautés. Parallèlement, 350 villages auront aussi accès à un service de téléphonie cellulaire.

En tout, plus de 125 000 Manitobains habitant dans des zones rurales et nordiques verront ces services améliorés.

L’accès à de tels services est un problème récurrent dans plusieurs régions du Manitoba depuis plusieurs années, et la pandémie a mis en exergue de façon encore plus criante cette fracture numérique entre les villes comme Winnipeg et Brandon, et le reste de la province.

La pandémie de COVID-19 a été un événement qui a complètement bouleversé nos vies. Elles ont été transformées au-delà de ce que chacun de nous aurait pu imaginer, a d’ailleurs souligné le premier ministre, Brian Pallister, en conférence de presse, ajoutant que de plus en plus de personnes mènent un mode de vie virtuel.

Saint-Lazare aura Internet, mais toujours pas de service cellulaire

Un grand nombre de communautés francophones comme Saint-Laurent, Saint-Malo, Saint-Jean-Baptiste et Saint-Lazare auront bientôt accès à un meilleur réseau d'Internet rapide (Nouvelle fenêtre).

De même, Letellier, Saint-Joseph, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Georges et Sainte-Geneviève, entre autres, auront un service cellulaire amélioré.

Par contre, le village de Saint-Lazare, où le réseau cellulaire est quasiment inexistant, ne figure pas sur la liste des communautés (Nouvelle fenêtre) qui auront accès à un tel service prochainement.

Utilisation du réseau de fibre optique d’Hydro-Manitoba

Pour parvenir à relier toutes ces communautés, Xplornet utilisera le réseau de fibre optique d’Hydro-Manitoba. L’entreprise énergétique dispose de plus de 1000 km de fibre optique qui servent à relier ses différentes installations électriques réparties partout dans la province.

Cela ne coûtera rien à la province ni aux Manitobains, assure le ministre des Services centralisés, Reg Helwer. Le réseau est déjà là, et les investissements ont déjà été réalisés.

Ce réseau est sous-exploité, selon la province. Ce constat avait déjà été fait en 2019 par le professeur en ingénierie électrique et responsable du groupe de recherche sur les réseaux de communication sans fil à l'Université du Manitoba, Ekram Hossain.

Selon la province, la croissance du service reliera 97 % des communautés qui sont actuellement mal desservies.

L’accord est en train d’être finalisé, et les services Internet et cellulaires devraient être offerts dès cet automne. La mise en place complète des services devrait cependant prendre environ deux ans, selon le vice-président directeur du développement des affaires de Xplornet, Bill Macdonald.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !