•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amy Adams portera à l'écran la vie de Suzanne Simard, spécialiste des arbres mères

Suzanne Simard et Amy Adams.

Amy Adams (à droite) incarnera la chercheuse britanno-colombienne Suzanne Simard dans une production hollywoodienne.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet / AP / RICH FURY

Les vedettes Amy Adams et Jake Gyllenhaal porteront au grand écran la vie d’une chercheuse de l’Université de la Colombie-Britannique, Suzanne Simard, célèbre pour ses travaux sur la communication des arbres.

Le projet est une collaboration des maisons de production Nine Stories, cofondée par Jake Gyllenhaal, et de Bond Group Entertainment, cofondée par Amy Adams. Cette dernière, plusieurs fois nommée aux Oscars, incarnera la chercheuse canadienne.

L’engouement pour raconter son histoire au cinéma était tel que Suzanne Simard a dû choisir entre les propositions d'actrices de renoms, notamment, Amy Poehler, Rachel McAdams et Natalie Portman.

C'était incroyablement difficile pour moi de choisir entre toutes ces incroyables femmes. Elles avaient toutes une idée unique qui aurait été formidable.

La sensibilité qui habite le jeu d’Amy Adams, en particulier dans le film de Denis Villeneuve, Arrival, l’a toutefois conquise. Elle touche le cœur des gens, et elle a touché le mien.

Suzanne Simard dans une forêt.

Suzanne Simard dans la Forêt de recherche Malcolm Knapp, en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

Sensibiliser un énorme public

Le film sera inspiré des mémoires de la chercheuse, Finding the Mother Tree : Discovering the Wisdom of the Forest, publié au mois d'avril.

Finding the Mother Tree n’est pas seulement un très beau mémoire sur la vie marquante d’une femme, c’est aussi un appel à l’action pour protéger, comprendre et se connecter avec le monde naturel, écrit Bond Group Entertainment dans une publication Instagram.

C’est l’occasion de rejoindre un énorme public mondial, se réjouit la scientifique.

La population doit encourager le changement, croit-elle. Mais comment faire? J'ai été dans le milieu universitaire toute ma vie, j'ai écrit des dizaines d'articles qui sont publiés dans des revues importantes. Mais pour faire passer le message dans le monde réel, c'est une tout autre étape.

L’adaptation du livre à l’écran devra se concentrer sur un élément central, espère la Dre Simard : l’idée que nous faisons partie du monde naturel.

Nous considérons la nature comme quelque chose à exploiter, plutôt que faisant partie de nous. J'espère que le film évoquera ce thème principal. Parce qu'ensuite, tout suivra.

Suzanne Simard inspecte les arbres mères d'une forêt

Les arbres mères ont un grand pouvoir méconnu. Ces géantes protègent et nourrissent les plus petites pousses.

Photo : Radio-Canada

À lire aussi :

Des découvertes révolutionnaires

Les travaux de Suzanne Simard, qui s’étendent sur plus de 30 ans, ont été révolutionnaires dans le domaine des sciences forestières et pourraient être déterminants dans la lutte contre les changements climatiques.

Je pense que nous sommes à ce point critique avec le changement climatique et la disparition d’espèces. Nous avons une route difficile devant nous, craint-elle.

Il existe des solutions, et j'y travaille depuis des décennies.

Ses recherches portent notamment sur les réseaux fongiques souterrains, qui facilitent la communication et l'interaction entre les arbres en déplaçant des nutriments.

Suzanne Simard raconte ses découvertes dans une conférence TED Talk, diffusée en 2016, qui a été visionnée près de 1,7 million de fois sur YouTube.

En 2020, Radio-Canada a rencontré Suzanne Simard sur son terrain de jeu : les forêts d'arbres anciens de la Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !