•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Scott Moe retient ses larmes en évoquant sa gestion de la pandémie de COVID-19

Scott Moe est ému au Palais législatif alors qu'il revient sur sa gestion de la pandémie.

Scott Moe a souligné que les décès survenus en Saskatchewan étaient bien plus que de simples statistiques.

Photo : Capture d'écran

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan n'a pas caché son émotion mercredi lors de la session parlementaire quand il est revenu sur la gestion de la pandémie par son gouvernement.

Scott Moe a notamment évoqué les mesures prises par son gouvernement au sujet des établissements de soins de longue durée.

Pensez aux grands-parents qui ne peuvent pas voir leurs petits-enfants. La décision d'interdire les visites était probablement l'une des décisions les plus difficiles auxquelles j'ai participé.

Le premier ministre a soupiré profondément et retenu ses larmes en évoquant les mesures les plus strictes pour freiner la propagation de la COVID-19. Les maisons de soins de longue durée sont restées fermées à tout visiteur pendant cinq mois, jusqu'à leur réouverture progressive à la fin du mois d’avril.

Nous avons eu des familles à travers la province qui n'ont pas pu voir leurs proches pendant des mois. Cela a très certainement été une décision importante et nécessaire pour protéger les familles de ce terrible virus, a-t-il dit.

Dernière ligne droite pour les députés

Les députés de la province achèvent leur marathon de six semaines de cette législature printanière. Cette session a particulièrement été marquée par des débats sur la gestion de la pandémie du gouvernement de Scott Moe. La COVID-19 a fait plus de 500 victimes dans la province.

Un décès est tragique pour toute famille, a déclaré Scott Moe en faisant référence à la pire éclosion de la province, qui a eu lieu dans le foyer privé de soins de longue durée Extendicare, à Regina.

Ce ne sont pas des chiffres. Ce sont les membres d'une famille.

Une citation de :Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan.

Le chef du NPD de la Saskatchewan, Ryan Meili, connu pour être très critique à l’égard de Scott Moe à l’Assemblée législative, a reconnu la sensibilité exprimée par le premier ministre mercredi.

Il a montré une certaine émotion, et je partage cette émotion, a déclaré M. Meili.

Ryan Meili a également remercié les autres députés de lui avoir tendu la main lorsque son père a été hospitalisé. Nous étions à un moment où nous pensions que mes enfants pourraient ne plus jamais voir leur grand-père. Mais nous savons que de nombreuses familles ont vécu des situations exactement comme celle-là, a déclaré M. Meili.

Avec les informations de Guy Quenneville et Adam Hunter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !