•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau revers pour le groupe contre l'emplacement du futur mégahôpital de Windsor

Une pancarte annonçant le projet de mégahôpital.

L'hôpital régional de Windsor a annoncé avoir acquis le terrain de son projet de mégahôpital, cinq ans après l'annonce du nouveau site.

Photo :  CBC / Jason Viau

Radio-Canada

Un groupe qui s'oppose à l'emplacement du nouveau mégahôpital de Windsor a perdu une autre décision de justice et a été condamné à payer des frais légaux à la Ville et à l'hôpital.

Le groupe Citizens for an Accountable Mega Hospital Planning Process (CAMPP) a perdu une nouvelle bataille juridique dans le litige qui l'oppose à la Ville et à l'Hôpital régional de Windsor concernant le choix de l'emplacement du mégahôpital.

Il tentait d'obtenir une prolongation de délai pour contester des éléments d'une décision antérieure en faveur de l'hôpital rendue l'été dernier. En juillet, un juge avait rejeté la demande du groupe de faire appel de la décision de 2019 qui avait donné le feu vert au site de construction de l'hôpital.

Dans une décision rendue mercredi, le juge de la Cour supérieure D.L. Corbett a refusé une prolongation de l'examen demandé par le groupe, affirmant que l'appel proposé était dénué de fondement.

Le groupe CAMPP a par ailleurs été condamné à verser 15 000 $ à l'Hôpital régional de Windsor ainsi que 12 500 $ à la Ville de Windsor pour les frais encourus pendant la procédure.

Le choix de son emplacement de l'hôpital, un site de 24 hectares à l'intersection de la route de comté 42 et de la 9e Concession, suscite des critiques de la part du groupe CAMPP qui considère notamment qu’il est trop éloigné du cœur de la ville.

CAMPP a participé à plusieurs procédures judiciaires au cours des dernières années. Le groupe a tenté de convaincre le Tribunal d'appel en matière d'aménagement local (TAAL) que l'emplacement prévu pour l'hôpital était critiquable et devait être refusé. 

Le groupe s’inquiète également de la fermeture des campus Métropolitain et Ouellette de l'Hôpital régional de Windsor Metropolitan et de Ouellette. Le nouvel établissement remplacera ces installations.

Projet de mégahôpital de Windsor

Le mégahôpital doit comprendre 500 lits sur 10 étages.

Photo : Windsor Regional Hospital

Les prochaines étapes

Dans une déclaration, le maire de Windsor, Drew Dilkens, a indiqué qu'il espérait que cette décision constituait la fin de la contestation à l’égard du projet.

Plus tôt cette année, la province a alloué 9,8 millions de dollars pour soutenir la planification continue du futur mégahôpital. 

Le futur établissement de soins actifs en est actuellement à la deuxième étape du processus de planification.

Pour le PDG de l'Hôpital régional de Windsor, cette décision montre qu'il faut maintenant se concentrer sur la construction de ce nouvel hôpital de soins actifs.

Nous avons perdu beaucoup de temps précieux alors que le temps est compté, a indiqué David Musyj.

La COVID-19 a montré à quel point nous avons besoin d'un nouvel hôpital de soins actifs dans Windsor et pour notre région et la province dans son ensemble.

Contactée par CBC, Philippa Von Ziegenweidt, la porte-parole du groupe CAMPP n'a pas été en mesure de faire de commentaire.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !