•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Saskatchewanais vedette d’une émission de téléréalité finlandaise

Jeune homme assis de face dans une zone boisée, portant une casquette.

Matthew Almusa a participé à la version finlandaise de « L’amour est dans le pré ». (archive fournie par Matthew Almusa)

Photo : Fournie par Matthew Almusa

Radio-Canada

Matthew Almusa, originaire du village de Margo, dans le sud de la Saskatchewan, a participé à une émission finlandaise de rencontres amoureuses.

La participation de Matthew Almusa à l’émission Maajussille morsian maailmalla (qui s'apparente à L’amour est dans le pré) tient quasiment du hasard.

Tout a commencé en 2019 lorsque Matthew Almusa a reçu un message sur Facebook de son cousin Brent Shepherd. Ce dernier effectuait alors des recherches généalogiques pour retrouver la branche finlandaise de la famille.

Il a repéré une parente éloignée, Mia Halonen, bien au fait de l'industrie de la télévision en Finlande. À ce moment-là, cette dernière a demandé à Brent Shepherd s'il connaissait un homme répondant à trois caractéristiques pour une émission : être d'origine finlandaise, célibataire et agriculteur. Matthew Almusa correspondait parfaitement à ce profil.

Après les doutes, la motivation

Matthew Almusa a émis quelques doutes quand son cousin lui a parlé de l’émission. J'ai pensé qu'il s'agissait peut-être d'un documentaire, mais, ensuite, le truc du célibataire m'a un peu déstabilisé et je ne savais pas quoi en penser.

J'étais vraiment curieux de savoir ce qu'il se passait.

Une citation de :Matthew Almusa, agriculteur à Margo et candidat d'une émission de téléréalité pour trouver l'amour

Un premier épisode a été filmé en Saskatchewan et diffusé en Finlande. Il présentait Matthew Almusa et invitait les femmes à écrire en parlant d'elles-mêmes pour avoir la possibilité de le rencontrer.

Homme assis sur une chaise installée sur la terrasse d'une cabane en bois.

Matthew Almusa, chez lui, dans le domaine de la ferme familiale à Margo.

Photo : Matthew Almusa

Matthew Almusa a ensuite pris l'avion pour la Finlande pour la première fois de sa vie. Après avoir beaucoup réfléchi, il a réduit la liste à quatre femmes, et la partie des rencontres de l'émission a commencé.

Il raconte qu'il n'a eu que 15 minutes environ avec chaque participante et qu'il a ensuite dû choisir trois d'entre elles pour l'accompagner en Saskatchewan.

Le petit groupe est ensuite revenu en Saskatchewan, dans la ferme familiale de Margo. Les trois femmes sont restées une semaine en compagnie de Matthew Almusa.

C'est vraiment différent d'avoir deux caméras et de savoir que le monde entier peut potentiellement voir ça. On se demande un peu quoi dire, et c'est un peu comme si on disait : "Maintenant commençons à discuter, les caméras tournent", dit-il.

Toujours célibataire

Durant la dernière partie de l’émission, le candidat a passé un moment avec une seule, et dernière, femme. Mais l’amour n’a pas germé.

Matthew Almusa semble cependant avoir apprécié cet épisode de sa vie. Je pense que ça m'a fait sortir de ma coquille. On regrette les choses que l’on ne fait pas. Donc, si j'avais dit : "Non, je ne veux pas faire ça!", je me demanderais toujours comment cela se serait passé.

Le dernier épisode de l'émission a été diffusé le 6 mai.

Avec les informations de Candice Lipski

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !