•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Québec gagnerait à exploiter davantage l'énergie solaire selon Nergica

Des panneaux solaires installés sur le sol en Saskatchewan.

Dès 2030, le coût de l'énergie solaire sera comparable ou plus faible que les autres énergies renouvelables, selon une étude de Nergica (archives).

Photo : Radio-Canada / Charles Lalande

Radio-Canada

Pour une question de coûts et d'efficacité, le Québec et le Canada aurait intérêt à exploiter davantage l'énergie solaire photovoltaïque, selon une étude du centre de recherche et d'innovation en énergies renouvelables, Nergica, dévoilée jeudi matin.

Le Canada et le Québec, on est très en retard par rapport à ce qui se fait dans le monde, constate le chargé de projet principal de l'étude de Nergica, Karim Belmokhtar, en entrevue à l'émission Bon pied, bonne heure.

Intitulée Énergie solaire photovoltaïque dans le mix énergétique québécois–Analyse et perspectives, il s'agit de la première étude approfondie sur le potentiel de la filière de l'énergie solaire au Québec. Le document confirme notamment que la province profite d'un taux d'irradiation solaire supérieur à celui de l'Allemagne, au quatrième rang mondial des producteurs d'énergie solaire en 2019.

Combinée aux autres sources d'énergie déjà utilisées dans la province, l’énergie solaire pourrait permettre au Québec, selon Nergica, d'atteindre sa cible de réduction de gaz à effets de serres de 37,5 % en 2030. Pour le moment, le créneau solaire représente néanmoins moins de 1 % du mix énergétique québécois. En date de 2019, la puissance cumulée se situait ainsi à 6,25 MW.

Cela s'explique notamment par le fait que le Québec ait opté pour d'autres sources d'énergie renouvelable, l'hydroélectricité et l'éolien par exemple.

On a longtemps, je dirais, accordé peu d'attention à cette filière-là parce que nos capacités étaient tellement au rendez-vous et déjà renouvelables. Ce n'était pas le cas dans plusieurs autres juridiction, qui ont dû se poser la question plus rapidement, par exemple comment se débarrasser du charbon, explique Frédéric Côté, directeur général de Nergica.

On apprend également dans l'étude dévoilée jeudi que le coût de l'énergie solaire sera comparable ou plus faible que les autres énergies renouvelables en 2030. Les coûts de production ont d'ailleurs chuté de 85 % entre 2010 et 2020.

Si on compare, par exemple, les tarifs d'électricité, les installations résidentielles qui ont une capacité de six kilowatts et plus sont compétitives par rapport à l'hydroélectricité, affirme M. Belmokhtar.

Démentir des idées préconçues

Karim Belmokhtar rappelle que l'énergie solaire photovoltaïque s'est grandement développée dans les huit dernières années. On a des énergies qui sont matures, qui sont de plus en plus compétitives, souligne-t-il.

Ainsi, M. Belmokhtar indique néanmoins que plusieurs idées préconçues sur l'énergie solaire doivent être démenties. Il cite en exemple le fait que les panneaux solaires offrent un meilleur rendement dans un climat froid que dans un climat chaud.

Chez Nergica, on a fait des études qui ont démontré qu'avec le froid, ce qu'on appelle l'effet éolien, qui refroidit les panneaux, ils produisent mieux en Gaspésie qu'en Afrique, par exemple.

Une citation de :Karim Belmokhtar, chargé de projet principal de l'étude de Nergica

Un site test déployé par Nergica à Rivière-au-Renard le démontre d'ailleurs clairement : la production n'y est nulle à aucun moment.

On a constaté que la meilleure production dans l'année, n'était pas le 24 juillet ou le 21 juin, c'était au printemps, en avril et mai. Il y a encore de la neige. [...] On a une très bonne production, confirme le directeur général de Nergica, Frédéric Côté.

D'autres facteurs, comme la durée d'ensoleillement et la quantité de neige reçue, ont aussi un impact sur l'efficacité des panneaux solaires.

Il y a la question de l'efficacité, oui, mais il y a le cumul de neige aussi, qui engendre des pertes énergétiques entre 3 % et 5 %, et les journées sont courtes alors on produit moins l'hiver que l'été, c'est certain, indique le chercheur.

Par conséquent, l'énergie solaire doit être considérée comme une énergie complémentaire, selon M. Belmokhtar, qui ne peut répondre à elle seule aux besoins énergétiques du Québec et du Canada, mais qui présente néanmoins plusieurs avantages intéressants.

Les conclusions, c'est que pour le Québec, pour le Canada, pour faire face à la croissance de la demande énergétique pour atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre, l'énergie solaire est une composante qu'il faut absolument considérer, conclut M. Belmokhtar.

Et en région?

Si le potentiel éolien a été fortement développé sur la péninsule, la région n'est toutefois pas étrangère à l'énergie éolienne. On a ici, en Gaspésie, des entreprises [...] qui ont développé une expertise dans la filière éolienne et qui sont déjà impliquées dans le solaire photovoltaïque. Pour n'en nommer qu'une, il y a le Groupe Ohméga de Gaspé qui développe des projets solaires, notamment en Alberta, explique M. Côté.

La communauté autochtone de Gesgapegiag a d'ailleurs récemment concrétisé un projet comprenant un microréseau électrique doté de 108 panneaux solaires, de batteries de stockage et d'un système au propane afin d'alimenter le Relais de la Cache, sur la route 299. Ses dirigeants aimeraient voir leur projet énergétique devenir un modèle au sein des Premières Nations.

Deux bâtiments derrière une station-service.

Gesgapegiag souhaite développer l'offre d'hébergement sur le site du Relais de la Cache et agrandir son restaurant.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

L'énergie solaire fait également partie des solutions avancées dans le cadre de la transition énergétique des Îles-de-la-Madeleine, qui possède le plus gros réseau autonome du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !