•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plan de réouverture de la Saskatchewan fait jaser au pays

img6416

Le premier ministre de la Saskatchewan Scott Moe défend son plan de réouverture malgré les mises en garde d'Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lauzon

Radio-Canada

Alors que des provinces pourraient être tentées de s'inspirer de la Saskatchewan, des experts pensent qu'il serait prudent de vacciner plus de 70 % de la population avant d’entamer une réouverture.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a affirmé il y a quelques jours vouloir un plan de réouverture semblable à celui de la Saskatchewan.

En Alberta, le coprésident du comité stratégique sur la COVID-19 de l'Association du personnel médical de la zone d'Edmonton, le Dr Noel Gibney, est du même avis.

Ce plan est certainement intéressant. Je pense que l’un de ses meilleurs aspects, c’est qu’il permet aux gens d’être vaccinés, affirme-t-il.

L’urgentologue de Calgary, Joe Vipond, estime de son côté que le seuil de 70 % de personnes ayant reçu une première dose ne suffit pas pour entamer une réouverture.

C’est pas assez d'avoir seulement une des piqûres. Les deux sont nécessaires. Alors 70 %, c’est bon, mais ça devrait être pour les 2 piqûres, pas seulement une, avance Joe Vipond.

Pour le professeur et observateur de la scène politique provinciale, Stephen Kenny, la situation en Saskatchewan est meilleure qu’ailleurs, mais il estime qu'il faut se poser des questions avant de procéder à une réouverture.

Nous sommes serrés entre deux provinces, l'Alberta et le Manitoba, où la situation est assez critique. La question, à mon avis c’est : est-ce que la réouverture est prudente ou un peu précipitée?, demande-t-il.

L’administratrice en chef de l'Agence de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, propose pour sa part une formule précise aux provinces.

Selon elle, avant un assouplissement des mesures sanitaires, 75 % de la population devrait avoir reçu au moins une dose de vaccin, et 20 % de la population devrait avoir reçu une deuxième dose.

Le gouvernement de la Saskatchewan estime qu’un peu plus de 70 % de la population de plus de 40 ans a reçu une première dose de vaccin à ce jour.

Avec les informations de Désiré Kafunda

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !