•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de pharmacies sans vaccin en Saskatchewan à cause d’un retard de livraison

Une erreur de communication serait à l'origine du problème.

Un pharmacien discute avec un infirmière derrière le comptoir d'une pharmacie.

Le retard de livraison ne devrait pas affecter la campagne de vaccination à long terme, selon la présidente de l'Association des pharmaciens de la Saskatchewan, Dawn Martin (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Mercredi, 259 pharmacies de la province ont dû aviser leurs clients que les rendez-vous prévus le jour même devaient être reportés, retardant près de 7000 vaccinations.

Le retard serait survenu à cause d’un problème de communication entre le Régime d’assurance-médicaments de la Saskatchewan (DPEBB) et le distributeur pharmaceutique McKesson, selon le ministère de la Santé de la Saskatchewan.

Un courriel provenant du ministère de la Santé obtenu par CBC affirme que les vaccins de Pfizer étaient en général livrées les jeudis lors des premières phases d’administration du vaccin.

Selon un porte-parole du ministère de la Santé, il était prévu que les doses soient livrées mercredi, cette semaine, mais un problème de communication est survenu et elles arriveront plutôt jeudi.

Le ministère indique que des mesures sont prises pour que ce genre d'erreur ne se répète pas.

Ce courriel rédigé en anglais affirme qu'un problème de communication a causé le retard de livraison des vaccins.

Un courriel (en anglais) obtenu par la CBC affirme qu'un problème de communication a entraîné le retard dans la livraison des vaccins.

Photo : fournie par CBC

Le DPEBB présente ses excuses aux pharmacies et aux patients touchés par ces modifications au calendrier, peut-on lire dans la missive obtenue par CBC.

Selon la présidente de l’Association des pharmaciens de la Saskatchewan, Dawn Martin, ce délai ne devrait pas avoir d’impact à long terme sur la campagne de vaccination de la Saskatchewan, au-delà d’un effet domino pendant les premiers jours de la réorganisation.

Les pharmaciens auraient préféré ne pas avoir à gérer ça, c’est sûr, mais ce sont des choses qui arrivent, il faut tout simplement se retrousser les manches et continuer de faire notre travail, explique-t-elle.

Avec les informations d'Alexander Quon

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !