•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement Legault confirme le retour de l'A-20 au PQI avant la fin de son mandat

Une affiche indique la fin de l'autoroute 20, à Notre-Dame-des-Neiges.

Le prolongement de l'autoroute 20 doit bel et bien être réinscrit au Plan québécois des infrastructures avant la fin du mandat du gouvernement Legault. (archives)

Photo : Radio-Canada

La ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Caroline Proulx, et le premier ministre du Québec, François Legault, confirment tous les deux que le prolongement de l'autoroute 20 sera bel et bien réintégré au Plan québécois des infrastructures (PQI) d'ici la fin du mandat du gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) en octobre 2022.

Le cabinet de la ministre Proulx confirme la volonté du gouvernement dans une réponse transmise par écrit.

Je peux vous confirmer que notre gouvernement compte bel et bien respecter son engagement et faire inscrire le prolongement de la 20 au PQI avant la fin du mandat actuel, écrit l'attachée de presse de la ministre, Sandra O'Connor.

Le premier ministre a lui aussi réitéré son intention de réinscrire le prolongement de l'autoroute 20 au PQI, sur Twitter, en réponse au maire de Rimouski, Marc Parent, qui l'interpellait notamment à ce sujet.

Lors du dépôt du dernier budget de la province par le ministre des Finances Éric Girard, le prolongement de l'autoroute 20 n'a pas été réinscrit au PQI.

Le retour de ce projet d'infrastructures est pourtant très attendu dans l'Est-du-Québec depuis son retrait en 2015 du PQI, lors du dernier mandat du Parti libéral du Québec (PLQ).

Le premier ministre François Legault a prononcé la promesse de réintégrer l'autoroute 20 au PQI en septembre 2019.

Le gouvernement dispose donc encore d'environ un an et demi pour réinscrire le prolongement de l'autoroute dans son plan avant le scrutin du 3 octobre 2022.

Une intention réitérée qui ne surprend pas

La confirmation du retour du prolongement de l'autoroute 20 au Plan québécois des infrastructures avant la fin du mandat du gouvernement ne surprend pas au Bas-Saint-Laurent.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, estime que le premier ministre tiendra parole.

Oui, j'y crois. Je pense qu'à date, on a vu le style de monsieur Legault. C'est un gars qui tire droit. Il est capable d'admettre ses erreurs. Il n'étirera pas un problème dans le but que l'opinion publique change, affirme-t-il à ce sujet.

Il le dit, il l'a répété, il vient de l'écrire à nouveau. Clairement, selon moi, c'est au prochain budget.

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski

Le président de la Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette, Guillaume Sirois, indique qu'il s'agit d'un bon signe, mais qu'il y croira quand le prolongement de l'autoroute sera bel et bien réinscrit au PQI.

J'espère le voir de mon vivant, mais on y croit.

Une citation de :Guillaume Sirois, président de la Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette

Le prolongement de l'autoroute 20, ça a toujours été un enjeu politique, un peu des promesses. Donc, c'est pour ça qu'on va le croire quand ça va vraiment arriver, soutient M. Sirois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !