•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pêcheurs attristés par la perte de l’atelier F. R. Robichaud

Les locaux de l'entreprise ont été ravagés par un incendie.

Les décombres d'un bâtiment détruit par un incendie.

L'atelier F. R. Robichaud a été la proie des flammes dimanche.

Photo : Radio-Canada

Des pêcheurs sont attristés de la destruction par le feu de l'atelier F. R. Robichaud, à Savoie Landing. Plusieurs faisaient affaire avec cette entreprise pour la réparation et la construction de bateaux.

Le capitaine Bruce Stewart aime beaucoup son bateau, le Miscou Bandit. Il est l'œuvre de Francis Robichaud, des ateliers F. R. Robichaud. Il a fait le bateau que moi je voulais. Il a fait mon bateau.

L'atelier a été détruit par un incendie, dimanche. C'est vraiment triste parce qu'il fait vraiment une belle job, se désole le capitaine Stewart.

Le Miscou Bandit est un bateau de pêche aux couleurs de camouflage de l'armée.

Le Miscou Bandits est l'oeuvre de Francis Robichaud.

Photo : Radio-Canada

Un autre capitaine, Marc Beaudin, partage sa consternation. Une belle entreprise comme ça, passer au feu, ça fait mal au cœur.

Plusieurs pêcheurs comme lui comptaient les services de F. R. Robichaud en cas de panne pendant la saison, en particulier pour la réparation des hélices de bateaux.

Il m'a sorti du pétrin une fois ou deux dans le temps de la pêche. Il faisait vite et on avait nos hélices le lendemain. On ne perdait pas notre journée de pêche.

Une citation de :Marc Beaudin, en parlant de Francis Robichaud

Avec Francis, le service était là tout de suite si on avait un problème, ajoute Bruce Stewart.

Bruce Stewart en entrevue avec un journaliste à coté de son bateau.

Bruce Stewart est très content de son bateau.

Photo : Radio-Canada

M. Stewart espère que l’entreprise pourra reprendre ses services. On va dire comme qu'on dit : on l'attend. On a hâte qu'il soit reconstruit, parce qu'on en a vraiment besoin.

Une dizaine de personnes sont à l'emploi de cette entreprise. Francis Robichaud n'a pas souhaité répondre à nos questions, mais indique qu'il souhaite rouvrir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !