•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination en Ontario : que fera-t-on des doses d’AstraZeneca?

Des infirmières de la clinique Switch Health administrent le vaccin Pfizer-BioNTech dans une clinique éphémère à l'Ontario Khalsa Darbar, à Mississauga, le 4 mai dernier.

Des infirmières de la clinique Switch Health administrent le vaccin Pfizer-BioNTech dans une clinique éphémère à l'Ontario Khalsa Darbar, à Mississauga, le 4 mai dernier.

Photo : Evan Mitsui

Radio-Canada

L'Ontario doit recevoir 254 500 doses du vaccin d'AstraZeneca la semaine prochaine. Or, la province a décidé, mardi, de suspendre sa distribution.

Si le médecin hygiéniste en chef, le Dr David Williams, a annoncé que le vaccin d'AstraZeneca ne serait plus administré en tant que première dose, il a laissé la porte ouverte à son éventuelle distribution à ceux qui ont déjà obtenu une première dose du même vaccin.

Lors du point de presse virtuel de mardi, le Dr Dirk Huyer a confirmé que la possibilité d'une distribution de deuxième dose d'AstraZeneca était à l'étude et que les conclusions seraient dévoilées d'ici juillet.

Or, mercredi, les responsables ont expliqué que la province allait garder en stock ses doses du vaccin en attendant les conclusions de l'équipe du Dr Williams. L'Ontario a actuellement environ 50 000 doses et 254 500 doses additionnelles arriveront bientôt.

Le CCNI aussi

La ministre de la Santé Christine Elliott souligne que l’Ontario attend de recevoir des recommandations de la part du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) et de Santé Canada – en plus de celles du Dr Williams – avant de décider comment procéder.

Elle a mentionné que des études sur l'interchangeabilité des vaccins étaient aussi en cours.

Une pharmacienne range les flacons vides du vaccin anti-COVID-19 d'AstraZeneca-Oxford qu'elle a inoculé à ses clients.

Une pharmacienne range les flacons vides du vaccin anti-COVID-19 d'AstraZeneca-Oxford qu'elle a inoculé à ses clients. Mardi, l'Ontario a suspendu l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Selon la ministre Elliott, la décision du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario de ne plus utiliser le vaccin d'AstraZeneca comme première dose a été prise par abondance de prudence, puisque ce vaccin a été lié à plusieurs cas de caillots sanguins en Ontario.

Ceux qui ont reçu une première dose d’AstraZeneca ont tout de même pris une bonne décision, a souligné la ministre, qui a rappelé qu’elle a elle-même reçu une première dose de ce vaccin.

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, en conférence de presse.

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, en conférence de presse.

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

De plus, les vaccins de Pfizer et de Moderna seront administrés par environ 1630 pharmacies dès la semaine du 17 mai, et dans presque 2500 pharmacies et dans d'autres établissements de soins primaires dès la semaine du 24 mai.

Le point sur la vaccination en Ontario

En date de mardi soir, 50 % des adultes ontariens ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19. Au total, plus de 6 400 000 doses ont été administrées, et 402 000 Ontariens ont reçu deux doses.

Des Torontois reçoivent leur vaccin contre la COVID dans des isoloirs à une clinique aménagée au centre de distribution alimentaire Ontario Food Terminal.

Des Torontois reçoivent leur vaccin contre la COVID dans des isoloirs à une clinique aménagée au centre de distribution alimentaire Ontario Food Terminal. Toronto a administré plus de 1,5 million de doses de vaccins contre la COVID-19 jusqu'à maintenant.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Pas moins de 96 % des résidents de foyers de soins de longue durée ont reçu une immunisation complète, soit deux doses, et 86 % du personnel des centres ont reçu au moins une dose.

En moyenne, la province distribue 125 700 vaccins par jour, et elle affirme avoir la capacité d’en distribuer 150 000 par jour.

L’Ontario dit s’attendre à recevoir environ 3,9 millions de doses de la part du fédéral rien qu’au mois de mai.

Avec des informations de CBC News

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !