•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des jeunes du secondaire sensibilisés à la violence conjugale

La police de Trois-Rivières et la maison d’hébergement De Connivence s’unissent pour offrir un programme de prévention dans les écoles secondaires.

Une femme assise se cache les yeux pour ne pas voir son partenaire violent.

Une femme assise se cache les yeux pour ne pas voir son partenaire violent.

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Après un début d'année marqué par de nombreux féminicides au Québec, la police de Trois-Rivières et la maison d’hébergement De Connivence s’unissent pour offrir un programme de prévention contre la violence conjugale destiné aux élèves de quatrième secondaire.

Le Projet XOX est une expérience virtuelle interactive qui utilise la tablette électronique pour plonger ses participants dans la réalité de la violence conjugale. Il a été développé en Montérégie et Trois-Rivières est la première ville de l'extérieur de la région à le mettre en place.

Depuis la semaine du 2 mai, un policier et une intervenante de la Maison De Connivence se rendent dans les écoles secondaires. Ils y présentent des vidéos aux adolescents qui abordent notamment l'escalade de la violence pouvant survenir dans un couple, le harcèlement et le partage de photos intimes, sujet qui touche de près la nouvelle génération.

Tout au long de ces mises en situation, les jeunes sont invités à répondre aux questions des animateurs et à effectuer des choix selon les contextes illustrés.

Besoin d'aide?

SOS violence conjugale

Bien que ces présentations soient l'initiative de la maison d'aide et d'hébergement De Connivence, qui a sollicité l'appui de la police de Trois-Rivières dans le projet, elles s'inscrivent dans la programmation de la Semaine de la police 2021, qui bat son plein sous le thème Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers .

Le programme devrait se poursuivre cet automne auprès des élèves du Centre de services scolaire Chemin-du-Roy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !