•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec tente de retirer ses fonds de Gaspé Énergies

Exploitation pétrolière en Gaspésie

Le gouvernement Legault a entrepris des discussions avec Gaspé Énergies pour retirer ses fonds de l'entreprise.

Photo : ICI Radio-Canada

La Presse canadienne

Le gouvernement Legault a entrepris des discussions avec Gaspé Énergies pour retirer ses fonds de cette entreprise pétrolière, qui poursuit l'État québécois afin d'invalider le règlement sur les hydrocarbures.

Investissement Québec détient une participation de 8 millions de dollars dans cette entreprise, qui veut mener des activités d'exploration au puits Galt 6, près de Gaspé.

Les citoyens de Gaspé veulent entendre aujourd'hui la fin du projet Galt et le retrait des investissements publics, a lancé la députée péquiste de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, à la période de questions mercredi.

Je serais le ministre le plus heureux si je pouvais répondre oui à la question, a répondu le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon. Il a reconnu que les projets de cette pétrolière n'étaient pas acceptés par la communauté.

L'argent des contribuables a été investi [en 2017] dans un projet qui n'a aucune acceptabilité sociale. On a les mains liées, on essaie du mieux qu'on peut [de s'en sortir], a laissé entendre M. Fitzgibbon à la période de questions.

Il a indiqué que le gouvernement avait communiqué récemment avec la direction de l'entreprise pour manifester clairement son intention de retirer ses billes.

Nous voulions essayer de sortir du projet, mais les règles juridiques qui entourent le projet rendent ça un peu difficile, a-t-il affirmé.

Gaspé Énergies conteste en Cour du Québec le refus du ministre des Ressources naturelles de lui accorder un permis d'exploration pour le puits Galt numéro 6.

Gaspé Énergies demande également à la Cour du Québec d'invalider l'article 23 du Règlement sur l'exploration, la production et le stockage d'hydrocarbures en milieu terrestre. L'article 23 interdit un forage à moins de 1000 mètres d'un cours d'eau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !