•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non-respect des règles sanitaires : des centaines d’amendes en Nouvelle-Écosse

Deux agents de la GRC au travail.

Les agents de la GRC en Nouvelle-Écosse doivent souvent faire des vérifications à des maisons à la suite de plaintes pour de trop grands rassemblements (archives).

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada en Nouvelle-Écosse a décerné quelques centaines de contraventions pour non-respect des règles sanitaires depuis le début de la pandémie.

Jusqu’au 3 mai, les amendes au total, je pense qu’on avait 370 amendes au total depuis le début de la pandémie, affirme le caporal Chris Marshall, agent d'information pour la GRC en Nouvelle-Écosse.

Les policiers ont la tâche parfois difficile de faire respecter des règles sanitaires qui changent souvent, tout en assurant leur propre sécurité.

La plupart des plaintes portées par le public à la GRC pour non-respect présumé des règles sanitaires portent sur des rassemblements trop importants, indique Chris Marshall. Il rappelle qu’à l'heure actuelle les rassemblements ne peuvent compter plus de cinq personnes. Le nombre de plaintes à ce sujet augmente depuis l’instauration récente de mesures de confinement.

La majorité du temps, c’est à des maisons. Et ça prend du temps pour y aller, pour être certains s’il y a un non-respect des règles ou non. La majorité du temps, ce sont des voisins qui appellent. [...] Les personnes respectent les règles, mais de temps en temps il y a des personnes qui, encore, c’est un non-respect des règles. S’il y a un non-respect des règles, nos agents donnent des amendes, explique Chris Marshall.

Les données de la GRC sur le nombre d’amendes ne comprennent pas les contraventions décernées par les services policiers municipaux, comme celui d'Halifax.

Avec les renseignements de l’émission Le réveil N.-É./T.-N.-L. d’ICI Acadie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !