•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

745 nouveaux cas de COVID-19 et 10 décès de plus au Québec

Une pancarte indiquant la direction à suivre pour accéder à une clinique de vaccination sans rendez-vous.

Les hospitalisations continuent de baisser au Québec, où on en compte une cinquantaine de moins que la semaine dernière.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Les autorités sanitaires du Québec recensent 745 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, ce qui porte à 360 201 le nombre de cas confirmés dans la province depuis le début de la pandémie.

La santé publique fait également état dans son bilan quotidien de 11 nouveaux décès, ce qui porte à 11 012 le total de vies perdues en raison de la pandémie depuis février 2020.

Un décès non attribuable à la COVID-19 a été retiré du bilan total des pertes de vie.

Parmi les décès recensés, 3 sont survenus au cours des dernières 24 heures, 5 sont survenus entre le 5 et le 10 mai et trois décès ont eu lieu avant le 5 mai.

Le nombre des hospitalisations a, quant à lui, diminué de 10 par rapport aux données de la veille, pour un total de 530 patients alités en raison de la COVID-19. Parmi ceux-ci, 126 sont traités aux soins intensifs, soit 2 personnes de moins que la veille.

Il y a une semaine, on dénombrait 580 hospitalisations au Québec. Il s'agit donc d'une diminution nette de 50 hospitalisations sur sept jours.

Les opérations de dépistage se poursuivent pendant ce temps dans la province, où 38 277 tests ont été effectués le 10 mai. Il s'agit d'une légère augmentation du nombre de tests de dépistage, dont le total quotidien oscillait sous la barre des 30 000 depuis quelques jours.

L’évolution de la COVID-19 au Québec

Où en est la vaccination?

Au cours des dernières 24 heures, 72 946 doses de vaccin ont été administrées. La santé publique a aussi ajouté au bilan 1445 doses inoculées avant le 11 mai, ce qui porte le total à 3 918 884 doses injectées depuis le début de la campagne de vaccination.

Jusqu’à maintenant, 4 578 079 doses ont été livrées au Québec et plus de 43 % de la population a reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19.

Québec confirme par ailleurs avoir reçu les 458 640 doses de vaccin Pfizer-BioNTech attendues cette semaine.

Taux d'absentéisme à la baisse en santé

Si la situation s'améliore au Québec sur le plan pandémique, elle prend aussi du mieux dans les hôpitaux de la province, où le taux d'absentéisme atteint présentement son niveau le plus bas depuis des mois.

Selon les plus récentes données du ministère de la Santé et des Services sociaux, Québec recensait 4259 travailleurs de la santé absents pour des raisons liées à la COVID-19 le 10 mai, alors qu'ils étaient 4880 dans cette situation le 26 avril dernier.

Rappelons que le nombre de travailleurs de la santé absents en raison de la COVID-19 au début de janvier se situait autour de 8000.

Par ailleurs, le taux de vaccination du personnel des CHSLD est de actuellement de 76 % dans l’ensemble de la province.

Progression des variants

Selon les données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 88,3 % des échantillons positifs criblés ces sept derniers jours étaient des variants.

Les régions les plus touchées actuellement par les variants sont la Mauricie et le Centre-du-Québec, où 98,2 % des cas recensés sont des variants, selon la santé publique. Viennent ensuite l’Estrie (97,2 %), la Capitale-Nationale (96,9 %), la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (96,2 %) et le Saguenay–Lac-Saint-Jean (95,5 %).

À Montréal, le taux de variants représente 81,1 % des cas positifs.

Les éclosions

Selon les données de la santé publique, on compte 965 éclosions de COVID-19 actives dans la province. La majorité se trouve dans ces secteurs :

  • 495 dans des milieux de travail;
  • 237 dans les écoles;
  • 92 dans les garderies;
  • 85 en milieu de vie et de soins.

Dans son rapport hebdomadaire, l’INSPQ souligne par ailleurs la baisse notable des éclosions de COVID-19 dans les milieux de travail au Québec.

Selon les données de l’Institut, le nombre d’éclosions sur des lieux de travail est passé de 678 à 561 en une semaine à la fin du mois d’avril. Le nombre d’éclosions en milieux de travail est actuellement de 495 pour l’ensemble du Québec.

Une éclosion est consignée lorsqu'il y a deux cas d'infection ou plus confirmés à la COVID-19 dans un milieu de travail.

Selon le conseiller à l’INSPQ Richard Martin, interrogé par La Presse canadienne, cette baisse marquée des éclosions est observée dans la majorité des secteurs économiques de la province. Les progrès de la vaccination et le respect des consignes sanitaires sont, selon lui, les principaux facteurs de cette amélioration.

Les secteurs économiques les plus touchés par des éclosions de plus de six cas se retrouvaient à la fin du mois dernier dans les industries des produits métalliques, du bois, de la confection de vêtements et de produits textiles, dans l'industrie des aliments (abattoirs), les épiceries, boucheries et la construction de maisons.

Les foyers de contagion

La région actuellement la plus active en termes de contagion au Québec est le Bas-Saint-Laurent, avec un taux de cas actifs de 223,6 par tranche de 100 000 habitants.

Viennent ensuite Chaudière-Appalaches et Laval avec des taux respectifs de 210,9 et 115,8 cas pour 100 000 habitants. Montréal et l’Estrie suivent avec des taux de 110,2 et 105,9 pour 100 000 habitants.

La moyenne québécoise s’établit à 90,3 cas pour 100 000 habitants, en légère baisse depuis la veille.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !