•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Islanders passent en demi-finale de la LHJMQ

Charlottetown élimine le Titan d'Acadie-Bathurst en 3 parties.

Joueur qui fait une mise en échec sur un autre joueur qui est dans les airs.

L'auteur du but d'assurance, Brett Budgell, des Islanders, en blanc, met en échec un joueur du Titan.

Photo : Olivier Croteau / LHJMQ

François Le Blanc

Les Islanders de Charlottetown sont champions de la division des Maritimes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Ils ont défait le Titan d'Acadie-Bathurst par la marque de 2 à 1, mardi soir, pour remporter la série en trois matchs.

Les Insulaires affronteront le gagnant de la série entre Victoriaville et Blainville-Boisbriand.

Le match s'est décidé en deuxième période. Deux buts rapides au début de l'engagement ont scellé le sort du Titan. Thomas Casey, à la 44e seconde, a déjoué Jan Bednar. Puis Brett Budgell en a rajouté à 4 min 2 s pour donner l'avance 2-0 aux Islanders.

Le compte Twitter des Islanders surnomme Budgell le prince du paradis.

Le but de Casey nous a donné une bonne énergie, mentionne le directeur général et entraîneur-chef des Islanders, Jim Hulton. C'est toujours une bonne chose quand on affronte une équipe qui fait face à l'élimination.

Adam McCormick a redonné un peu d'espoir à Acadie-Bathurst, à 6:55 du 3e tiers-temps. Mais, malgré tous leurs efforts, la jeune troupe de Mario Durocher n'a pas réussi à égaler la marque.

Le Néo-Brunswickois était déçu du résultat, car la défaite signifiait la fin de sa carrière junior majeur. Il part de Bathurst avec le sens du devoir accompli.

L'avenir est brillant ici, lance McCormick. Quand je suis arrivé ici, je savais que notre défense était jeune. Je suis fier d'avoir pu les aider à percer.

Les Islanders ont dirigé 37 tirs sur le but du gardien Bednar, dont 31 dans les deux premières périodes. Le Titan a répliqué avec 20 offrandes sur le but de Colten Ellis.

Les vainqueurs célèbrent, mais avec retenue.

Deux joueurs de hockey. L'un est debout l'autre à genoux.

Deux Acadiens qui s'imposent: David Doucet, du Titan, regarde Lukas Cormier, à genoux, qui protège la rondelle. C'est ce dernier qui a eu l'avantage sur son compatriote.

Photo : Olivier Croteau / LHJMQ

Chaque fois qu'on gagne une série, il faut être reconnaissant pendant quelques heures, mentionne le défenseur Lukas Cormier. Mais, après, il faut revenir à la réalité. On sait que la prochaine sera dure. Le travail ne fait que commencer.

C'est la troisième fois en 6 ans que les Islanders participent à la demi-finale de la LHJMQ.

Une saison bien différente

Homme en veston cravate derrière des joueurs de hockey.

Mario Durocher est l'entraîneur du Titan.

Photo : Olivier Croteau / LHJMQ

Après la rencontre, l'entraîneur-chef du Titan Mario Durocher a félicité ses joueurs, surtout ceux qui sont âgés de 20 ans.

Ils ont été des modèles dans cette saison qui est importante pour le développement de nos jeunes joueurs, explique-t-il.

C'était plus dur pour les joueurs plus vieux, car les jeunes savaient qu'ils allaient continuer.

Une citation de :Mario Durocher

Le Titan a une équipe très jeune, avec peu de vétérans. Le dur tournoi à ronde contre les équipes du Nouveau-Brunswick et la série contre Charlottetown ont été révélateurs pour lui.

J'ai appris à les connaître dans des situations de stress, souligne Durocher. J'ai pris de bonnes notes et l'avenir est prometteur.

Retour à la maison

La série des Maritimes s'est jouée dans un environnement protégé à Shawinigan, au Québec.

Pour le Titan, les joueurs originaires du Québec retourneront directement chez eux dès mercredi. Les autres passeront par Bathurst avant de prendre la route vers l'une des quatre provinces de l'Atlantique. Ils seront alors soumis à une quarantaine de 14 jours.

Je leur dis de prendre de 3 à 4 semaines de repos. Pas juste physiquement, mais aussi mentalement. Ce sont des jeunes de 16 à 20 ans qui en ont besoin après être passés par des quarantaines, des isolements. On va espérer que tous les Canadiens vont se faire vacciner pour qu'on puisse retrouver une vie normale.

Une citation de :Mario Durocher

De leur côté, les Islanders demeureront à Shawinigan jusqu'à jeudi. Tout le monde doit subir un test de dépistage de COVID-19 avant d'être admis dans l'autre environnement protégé à Québec.

Oui, ce n'est pas une saison comme les autres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !