•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Consultation sur le tramway dans Limoilou : questions précises, réponses plus évasives

Une maquette du design du tramway

Voici un exemple de l'intégration du tramway sur la rue de la Couronne

Photo : Ville de Québec

Circulation de transit, pertes de cases de stationnement et expropriations : les citoyens du Vieux-Limoilou auraient préféré plus de détails sur les conséquences des deux tracés proposés pour prendre une position éclairée.

Ils étaient plus de 200 participants en ligne pour la première soirée de consultation publique sur le nouveau tronçon du tramway entre le pôle Saint-Roch et d'Estimauville. Il y a deux scénarios envisagés, soit la ligne du tramway emprunterait la 3e avenue ou la 4e avenue pour aller rejoindre le chemin de la Canardière.

L'équipe du Bureau de projet est encore au début de la démarche. L'objectif des rencontres est de sonder les citoyens sur leur préférence avant de se lancer dans les études plus techniques.

Rien n'est décidé d'avance, a pris soin de préciser la conseillère du district, Suzanne Verreault d'entrée de jeu. On est au début de notre réflexion. On veut comprendre vos préoccupations, a ajouté le directeur du Bureau de projet, Daniel Genest.

Les citoyens de Limoilou avaient des questions précises pour chaque proposition. A-t-on des études qui permettent de prédire si la circulation dans le quartier diminuera grâce au tramway ou est-ce qu'on doit s'attendre à une déviation du trafic vers la 3e avenue ou la 4e avenue, selon l'option retenue? a demandé la citoyenne Véronique Yelle.

Des personnes apparaissent sur des écrans lors d'une réunion virtuelle.

Une première séance de consultation pour le tramway dans Limoilou a réuni plus de 200 personnes.

Photo : Radio-Canada

Quelle sera la place des ruelles? Elles pourraient être utilisées par des automobilistes comme voie de contournement, s'est inquiétée Marie-Claude Raymond.

Si des expropriations sont nécessaires, quand les propriétaires seront-ils avisés? a voulu savoir Hélène Riverain.

À maintes reprises, les intervenants ont dû expliquer que la démarche était encore préliminaire et que les études seront menées une fois le choix du tracé arrêté.

Lorsqu'on aura fait un choix du tracé, il y aura des études qui seront faites et à ce moment-là, on viendra développer les mesures d'atténuation qui seront propres au scénario choisi, a expliqué le directeur du Bureau de projet.

Place Limouloise

L'avenir de la place publique en plein cœur du quartier a également suscité quelques questions. La place Limouloise sera coupée en deux avec le tramway, s'est indigné Christian Beaulieu.

Le Bureau de projet a voulu se montrer rassurant. Si le tramway emprunte la 3e avenue, la place publique ne sera pas sacrifiée. Elle sera même prolongée.

Un autre résident, Mario Laberge, a plutôt fait valoir qu'il sera impossible de fermer la 3e avenue lors d'événements spéciaux si le tramway doit passer sans interruption.

Consultation en ligne

La consultation publique à distance a ses limites pour bien prendre le pouls des citoyens. Les questions étaient posées par écrit et lues par la responsable de la séance, Marie Lagier.

Après plus de deux heures, l'exercice de questions et réponses n'a pas permis de déceler de quel côté penchent les citoyens. À plusieurs reprises, les différents intervenants les ont invités à se remplir un questionnaire qui sera mis en ligne dès vendredi matin.

Vous n'avez pas les réponses très précises auxquelles vous vous attendiez peut-être, mais je pense que vous avez bien compris la démarche. C'est une première étape.

Une citation de :Suzanne Verreault, conseillère du district de Limoilou

Le tracé et l'emplacement des stations retenus devraient être connus en juillet. Le Bureau de projet reconnaît qu'il s'agit d'un calendrier serré. Des études viendront par la suite préciser tous les enjeux.

Peu importe le scénario, les travaux dans le secteur devraient se dérouler entre deux ou trois saisons de construction, a précisé le directeur du Bureau de projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !