•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des syndicats veulent plus de personnel dans les centres de soins de longue durée

Les revendications surviennent alors que se déroule la semaine de la profession infirmière.

Gros plan sur la main d'une dame âgée qui tient un bol de nourriture.

Selon la présidente du SGEU, Tracey Sauer, la province a un devoir moral de prendre soin des citoyens qui ont bâti la Saskatchewan (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Syndicat des employés du gouvernement de la Saskatchewan (SGEU), le Syndicat des employés de service SEIU-West et le Syndicat canadien de la fonction publique (CUPE) réclament que la Saskatchewan embauche davantage de préposés aux soins continus à travers la province.

La présidente du SGEU, Tracey Sauer, affirme que les préposés aux soins continus sont surchargés, et que le recrutement est difficile puisque les heures de formation ne sont pas rémunérées.

Il n’y a pas suffisamment de personnel pour garantir la sécurité des résidents et des employés. Il faut se pencher sur cette surcharge de travail, dit-elle.

Le ministère de la Santé de la Saskatchewan indique par voie de communiqué que le budget de 2021-2022 prévoyait 6 M$ pour l'embauche de 90 préposés aux soins continus dans les établissements de soins de longue durée, en plus de 18 préposés pour les soins à domicile en région rurale.

Notre engagement, soit d’ajouter 300 préposés aux soins continus à travers la province dans les trois prochaines années, améliorera la qualité de soins des résidents des centres de soins de longue durée. Ça permettra aussi de mieux desservir les zones rurales, explique le ministère par voie de communiqué.

Selon Tracey Sauer, la province n’a pas réalisé d’études afin de déterminer si cette embauche sera suffisante et si les ressources seront adéquatement réparties dans la province.

D’où vient le chiffre 300, quand aucune analyse a été réalisée afin de déterminer les besoins réels?

Une citation de :Tracey Sauer, présidente du SGEU

Selon Tracey Sauer, la province a un devoir moral de prendre soin des citoyens qui ont bâti la Saskatchewan.

Quelqu'un doit être prêt et disponible lorsqu'un résident demande de l'aide pour aller à la salle de bains. C’est une question de dignité humaine.

Avec les informations de Jennifer Francis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !