•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers la première maison des aînés de Gatineau

Une maquette dans laquelle on voit un couple d'aînés marcher.

L’établissement destiné à des personnes en perte d’autonomie doit ouvrir ses portes à l'automne 2022 (archives).

Photo : MSSS

Radio-Canada

Les travaux de planification et de préparation du terrain pour la première maison des aînés de Gatineau, qui doit voir le jour dans le secteur de Hull, devraient commencer dès la fin du mois.

C’est ce qu’a indiqué, mardi, Marc Desjardins, chargé de projet pour le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais. Il a soutenu que cette étape, qui précède la première pelletée de terre à proprement parler, est importante.

D’ici la fin de l’été, les travaux vont officiellement débuter, a-t-il dit. L’échéancier initial, voulant que l’établissement ouvre ses portes à des aînés en perte d’autonomie à l'automne 2022, est maintenu. L'établissement doit aussi accueillir de jeunes adultes présentant une déficience.

Pour le moment, il n’y a pas de retard dans l’échéancier des travaux [...], mais on sait également qu’il y a une surchauffe importante du domaine de la construction, autant au niveau de la main-d'œuvre que des matériaux, a-t-il ajouté.

Portrait de l'homme devant un édifice.

Marc Desjardins, chargé de projet au CISSS de l'Outaouais (archives)

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Le conseil municipal a adopté, mardi soir, une série de dérogations mineures pour permettre d'accélérer le projet qui sera adjacent au Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Lionel-Émond, dans le secteur de Hull.

La conseillère Louise Boudrias a expliqué, en mêlée de presse virtuelle, que les modifications visant à faire cheminer le projet s’en tiennent à, par exemple, apporter des changements au niveau des stationnements.

Lundi, elle s’était réjouie que le projet puisse franchir une nouvelle étape rapidement. C'est un très beau projet. C’est quelque chose dont on a vraiment besoin à Gatineau [...] et le gouvernement a adopté une loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructures. Ça permet à la Ville, au conseil, d'adopter des dérogations sans que ce soit assujetti à la loi sur l'aménagement et l'urbanisme, a-t-elle dit.

M. Desjardins a souligné, mardi, que le projet prévoit 72 lits, dont 12 pour de jeunes adultes.

Il y a la brique et le mortier à côté de Lionel-Émond, qu’on construit, mais en parallèle de ça, on est tout en train de revoir l’offre de service pour les personnes hébergées, a-t-il poursuivi.

Ça, je dirais que c’est la chose la plus importante à retenir [soit] le changement d’orientation quant à la prestation de soins et de services qu’on va offrir à la clientèle.

Une deuxième maison des aînés devrait aussi être construite à Gatineau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !