•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux d’infection des Manitobains vaccinés est très faible, selon la province

Une personne applique un petit coton à l'endroit de la piqûre du vaccin.

44 % des adultes manitobains ont reçu au moins une dose de vaccin.

Photo : getty image/istockphoto

Radio-Canada

La proportion de Manitobains qui contractent la COVID-19 après avoir reçu au moins une dose de vaccin est très faible, même si les variants plus contagieux deviennent la souche dominante du virus au Manitoba.

En date de lundi, seuls 0,09 % des Manitobains qui ont reçu une dose d’un vaccin contre la COVID-19 ont été infectés après la période de deux semaines permettant d’acquérir une certaine immunité, selon la province.

Le taux d’infection après deux semaines était de 0,08 % le 14 avril. Depuis, le Manitoba a administré deux fois et demie le nombre de doses qui avaient alors été données.

En tout, 481 119 Manitobains ont reçu au moins une dose de vaccin, et seuls 410 ont contracté la COVID-19 deux semaines ou plus après leur vaccination, indique la province.

Toute infection lors des deux premières semaines a été contractée avant que la dose ait été donnée ou avant que le corps ait développé une réponse immunitaire, indique un porte-parole de la province.

Des 410 cas positifs, 26 ont été hospitalisés et 7 personnes atteintes du virus, toutes âgées de 65 ans et plus, sont mortes.

Ainsi, une personne sur 68 731 pourrait mourir de la COVID-19 après une vaccination. En comparaison, une personne qui vit 80 ans a une chance sur 15 300 d’être frappée par la foudre au cours de sa vie, selon le National Weather Service des États-Unis.

Ces chiffres [...] correspondent à ce que nous nous attendons à voir de toute campagne de vaccination qui est un succès, indique le porte-parole de la province.

Le taux d’infection est similaire pour les personnes qui ont obtenu les deux doses du vaccin. En date de lundi, sur 76 060 Manitobains ayant eu leur deuxième dose, 75 ont contracté la COVID-19 sept jours et plus après l'avoir reçue. Le taux d’infection est de 0,1 %.

Sept des personnes ayant reçu deux doses ont été hospitalisées et aucune n’est morte.

C’est clair que le vaccin protège, a déclaré le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, lundi.

Vous pouvez le voir dans notre système de santé. Parmi les personnes admises à l’hôpital, nous voyons de moins en moins de personnes plus âgées, et il est très probable que ce soit dû au taux de vaccination élevé dans ces groupes d’âge, poursuit-il.

En date de vendredi, les personnes de moins de 40 ans représentaient 69 % des cas actifs de COVID-19 au Manitoba. Les personnes de 60 ans et plus représentaient seulement 8 % des cas actifs.

Avec les informations de Bryce Hoye et de Bartley Kives

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !