•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe entre les partis fédéraux sur les règles électorales en pandémie

La tour de la paix du parlement.

L'édifice du parlement à Ottawa

Photo : Reuters / Chris Wattie

La Presse canadienne

Tous les partis politiques représentés à la Chambre des communes ont approuvé une entente de principe sur un projet de loi visant à établir des règles électorales adaptées à la pandémie de COVID-19, si cela s'avère nécessaire.

Le projet de loi C-19 vient de passer en deuxième lecture alors que seul le député indépendant Derek Sloan s'y est opposé.

Le dossier sera maintenant soumis à un comité parlementaire afin d'être étudié en profondeur et d'y apporter de possibles amendements.

Le ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, a assuré que le gouvernement était très ouvert aux propositions pour améliorer le projet de loi.

Prolonger la durée du vote en personne

L'automne dernier, le directeur général des élections du Canada, Stéphane Perrault, a invité les parlementaires à adopter rapidement un projet de loi renforçant les pouvoirs d'Élections Canada afin que l'organisme puisse adapter temporairement les règles électorales au contexte de la pandémie.

Entre autres choses, la loi permettrait de prolonger la période de vote en personne à trois jours, plutôt qu'une seule journée, ce qui faciliterait la tâche aux organisateurs des bureaux de vote mobiles dans les centres de soins de longue durée.

Cela permettrait aussi à plus de bulletins de vote par correspondance d'être compilés dans les résultats.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !