•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jonquière en musique attend impatiemment les consignes de la santé publique

Jonquière en musique

Jonquière en musique

Photo : Courtoisie

Le festival Jonquière en musique a surpris plusieurs internautes, mardi, en annonçant sur les réseaux sociaux la tenue de l’événement du 30 juin au 17 juillet, malgré l’interdiction qui perdure de tenir des rassemblements extérieurs.

Joint par Radio-Canada, le directeur général de Jonquière en musique, Alain Tremblay, a précisé qu’il s’agissait en fait d’une erreur et que la publication n’aurait pas dû être mise en ligne puisqu’elle était programmée, comme d’autres, depuis le début janvier. La direction du festival a néanmoins décidé de ne pas la retirer.

Dans ce post-là, on n’annonce pas le festival tel quel. C’est une erreur. On a toujours dit qu’on tiendrait un événement si les consignes le permettent et on attend de voir , a indiqué le directeur.

Le directeur général de Jonquière en musique, Alain Tremblay

Le directeur général de Jonquière en musique, Alain Tremblay, lors d'une conférence de presse tenue en 2017.

Photo : Radio-Canada

Alain Tremblay convient que le message publié entre autres sur Twitter et Facebook a généré plusieurs questions de la part de représentants des médias et d’internautes.

Ça a créé du mouvement. Ça démontre que les gens veulent avoir un festival, mais on va s’ajuster à la situation. On voulait quand même démontrer qu’on est encore vivants , a indiqué le promoteur, ajoutant que la programmation est entièrement ficelée et que l’organisation n’attend que le feu vert des autorités de santé publique. Le financement serait aussi bouclé.

Si événement il y a, la direction de Jonquière en musique a imaginé une formule impliquant des passeports, qui permettrait de limiter les entrées sur le site du festival, près de la rivière aux Sables.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !