•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les soins palliatifs à Laval déménagés sous peu

Une personne alitée aux soins palliatifs.

Les établissements de santé sont nombreux durant la pandémie à avoir recours à des sites non traditionnels pour héberger des patients.

Photo : iStock

Malgré des travaux d’aménagement et le renouvellement récent d’un bail de 3 millions de dollars, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval déménagera, ces prochaines semaines, son unité en soins palliatifs vers un autre lieu d’hébergement privé.

Le CISSS de Laval louait depuis un an des dizaines de chambres dans un hôtel en bordure de l’autoroute des Laurentides afin d’y héberger notamment des patients en soins palliatifs.

En contexte de pandémie, l'Hôpital la Cité-de-la-Santé avait en effet besoin d’espace.

Toutefois, les critiques récentes du premier ministre Legault sur l’état des lieux à la suite d’un reportage dans le quotidien La Presse ont bousculé les plans.

Jeudi dernier, le MSSS a autorisé le CISSS de Laval à procéder à la signature d’un nouveau bail, confirme la porte-parole Judith Goudreau.

Pour accélérer le processus, le CISSS de Laval a délégué, sur le nouveau site envisagé, une équipe administrative, technique et clinique pour s’assurer de la conformité des locaux. Quelques détails administratifs restent à régler, mais le tout sera fait très rapidement.

Une citation de :Judith Goudreau, porte-parole du CISSS de Laval

Il faut dire que le plan initial visait à maintenir les patients à l’hôtel pour une autre année. Un renouvellement de 3 millions de dollars avait été signé en avril 2021 avec le propriétaire.

Le contrat peut être annulé à tout moment, précise la porte-parole du CISSS. Le site avait fait l’objet ces derniers mois de nombreux travaux d’aménagement, que ce soit la mise à niveau du système d’alarme incendie, le remplacement des toilettes et des lavabos adaptés ou l’ajout de rampes de sécurité.

Le syndicat satisfait

L’aménagement des suites [...] a toujours permis que les usagers puissent vivre paisiblement dans un milieu de soins sécuritaire, explique Judith Goudreau. Il s’agit de chambres individuelles, mais qui sont communicantes, tout en respectant les mesures de prévention et de contrôle des infections.

Deux lits d'hôpital sont installés dans une suite d'hôtel où les deux chambres sont séparées par une double porte vitrée.

L'hôtel de Laval a été transformé en moins de deux semaines afin de recevoir 133 patients de l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé ce qui permet de libérer des plateaux hospitaliers pour les personnes atteintes de la COVID-19.

Photo : CISSS de Laval

Dereck Cyr, vice-président du Syndicat des infirmières, inhalothérapeutes et infirmières auxiliaires de Laval (CSQ), estime que dans les circonstances, les travailleurs offraient les bons soins, mais pour le confort des usagers, c’est bien que l’endroit soit fermé.

Les établissements de santé ont été nombreux durant la pandémie à avoir recours à des sites non traditionnels pour héberger des patients.

La douzaine de lits réservés aux soins palliatifs à la Cité-de-la-Santé demeureront occupés pour des cas relevant de la médecine générale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !