•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d’entorses au couvre-feu pour la pêche au capelan

Un pêcheur de capelan à l'œuvre, les pieds dans l'eau avec son filet.

Les pêcheurs de capelan ne pourront pas braver le couvre-feu sur la Côte-Nord (archives).

Photo : Radio-Canada / Ann-Édith Daoust

Radio-Canada

La direction de la santé publique de la Côte-Nord a confirmé qu’elle n’autorisera pas d’exception au couvre-feu pour permettre la pêche du capelan dont la saison a commencé la semaine dernière.

Dans une lettre envoyée notamment aux trois préfets de MRC ayant demandé cette exception – soit Randy Jones, Luc Noël et Alain Thibault – le directeur de santé publique pour la Côte-Nord, le Dr Richard Fachehoun, indique que des enjeux épidémiologiques et légaux sont en cause.

Il ne serait pas possible d'obtenir de dérogation, car le couvre-feu est en vigueur en fonction d’un décret ministériel, et que les exceptions à celui-ci sont déjà définies.

Le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, a également été informé de la décision.

Les élus et pêcheurs avaient fait remarquer que cette pêche printanière se pratique généralement après le coucher du soleil et que le couvre-feu empêche les amateurs de s'y adonner.

Les habitants de la Côte-Nord, qui est une zone orange, doivent respecter un couvre-feu en vigueur de 21 h 30 à 5 h.

Avec les informations de Djavan Habel-Thurton

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !