•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Levée des mesures d'urgence dans la MRC de Rimouski-Neigette lundi prochain

Le phare de Pointe-au-Père à Rimouski.

Les mesures d'urgence imposées à la MRC de Rimouski-Neigette doivent être levées. (archives)

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Le premier ministre François Legault a annoncé que les mesures d'urgence seront levées lundi prochain de la MRC de Rimouski-Neigette, lors de la conférence de presse de 13 h.

Les mesures d'urgence restent toutefois en place dans les MRC du KRTB.

Le Témiscouata, Kamouraska, Les Basques et Rivière-du-Loup, malheureusement, la situation ne nous permet pas de lever les mesures d'urgence, a soutenu François Legault.

Il a souligné que les mesures d'urgence comme le couvre-feu à 20 h, la fermeture des écoles secondaires et celle des commerces non essentiels restent donc en place au KRTB.

Mardi, le Bas-Saint-Laurent a enregistré 55 nouveaux cas de COVID-19, dont 50 dans les MRC du KRTB.

François Legault assis, les bras croisés. Il parle dans un micro devant des drapeaux du Québec.

Le premier ministre François Legault a expliqué que la situation des MRC du KRTB ne permet pas au gouvernement de lever les mesures d'urgence.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Les mesures associées au palier d'alerte rouge seront en vigueur dans la MRC de Rimouski-Neigette. François Legault a indiqué que le couvre-feu donc à 21 h 30 et que les écoles secondaires de cette MRC pourront rouvrir.

Les commerces non essentiels et de soins personnels, les cinémas et les salles de spectacle pourront eux aussi rouvrir leurs portes.

Dans les derniers jours, des élus de la région comme le maire de Rimouski, Marc Parent, ou le député de Rimouski, Harold LeBel, avaient demandé au gouvernement de lever les mesures d'urgence dans la MRC de Rimouski-Neigette.

Le premier ministre François Legault a aussi profité de la conférence de presse pour encourager les jeunes à prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

Je pense qu'on est en train de passer à travers la troisième vague, a-t-il aussi affirmé.

Marc Parent.

Le maire de Rimouski salue le retrait prochain des mesures d'urgence sur la MRC de Rimouski-Neigette, même s'il aurait préféré que cela se fasse plus rapidement. (archives)

Photo : Radio-Canada

De son côté, le maire de Rimouski salue cette décision. Marc Parent s'avoue très très heureux que le gouvernement lève les mesures d'urgence.

C'est vraiment un pas dans la bonne direction, une reconnaissance de la part du gouvernement du Québec qu'il y a deux réalités au Bas-Saint-Laurent.

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski

Par contre, il aurait préféré que ce retrait des mesures d'urgence se fasse plus rapidement.

Je ne vous cacherais pas que j'avais espoir que ce soit levé très rapidement, genre ce soir. Malheureusement, on va devoir attendre dans la nuit de dimanche à lundi, affirme-t-il à ce sujet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !