•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trentenaires se font rapidement vacciner contre la COVID-19

Une femme reçoit un vaccin.

Une jeune femme reçoit le vaccin contre la COVID-19. (archives)

Photo : Reuters / Andreas Gebert

Radio-Canada

Un peu plus d'un quart des trentenaires nouvellement admissibles à la vaccination en Saskatchewan ont déjà reçu leur première dose.

Environ 27 % des  183 246 résidents de la Saskatchewan âgés de 30 à  39 ans avaient reçu leur première dose de vaccin en date du 9 mai.

Les jeunes ont répondu à l’appel du ministre de la Santé, Paul Merriman. Ce dernier a récemment mis au défi la génération du millénaire de la Saskatchewan d'égaler les chiffres élevés de vaccination contre la COVID-19 enregistrés jusqu'à présent parmi les populations plus âgées de la province.

Les statistiques publiées quotidiennement par le ministère de la Santé montrent que les trentenaires prennent leurs premières doses à un rythme rapide.

Une affluence soutenue

Ce niveau de vaccination, au sein de l'une des plus grandes catégories d'âge de la province, a été atteint seulement six jours après que le premier groupe des trentenaires (les 37 à 39 ans) eut été autorisé à prendre rendez-vous pour se faire vacciner à partir du 4 mai.

Il faut également tenir compte du fait que les jeunes travailleurs de la santé prioritaires ont peut-être été vaccinés plus tôt.

Plus rapides que les 40 et 50 ans

Les résidents de la Saskatchewan dans la trentaine ont atteint le point de référence d'un quart de leur population recevant une dose, plus rapidement que les personnes dans la quarantaine ou dans la cinquantaine.

À titre de comparaison, un quart des quadragénaires avaient reçu une seule dose de vaccin en date du 28 avril, soit 13 jours après que le premier segment de ce groupe, les personnes âgées de 48 et 49 ans, eut pu prendre rendez-vous.

Toutefois, il faut prendre en compte la fluctuation des stocks de vaccins pour comparer les tranches d’âge. L'approvisionnement en vaccins a connu des hauts et des bas à divers moments de la campagne de vaccination en Saskatchewan et a considérablement augmenté la semaine dernière.

Plus d’options pour la vaccination

Il est possible de se faire vacciner dans un plus grand nombre d’endroits, par exemple dans des services au volant et des pharmacies, qui ont été lancés depuis les premiers jours de la campagne de vaccination.

Le ministre de la Santé a exprimé l'espoir, à la fin de la semaine dernière, que les chiffres élevés de vaccination chez les personnes âgées seraient égalés par les jeunes générations.

Avec les informations de Guy Quenneville

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !