•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

55 cas de COVID-19 de plus au Bas-Saint-Laurent

La rue Lafontaine, à Rivière-du-Loup, au printemps.

La MRC de Rivière-du-Loup enregistre 30 nouveaux cas de COVID-19 mardi.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le Bas-Saint-Laurent enregistre 55 nouveaux cas de COVID-19 pour un total de 3509 depuis le début de la pandémie. Le nombre d'hospitalisations grimpe lui aussi pour atteindre 15 personnes hospitalisées à Rimouski en raison du coronavirus.

Des 15 personnes hospitalisées, trois se trouvent aux soins intensifs.

La région compte 440 cas actifs sur son territoire. Une disparité entre les données de l'INSPQ et celles du CISSS du Bas-Saint-Laurent est notable encore ce mardi; l'INSPQ indiquant toujours un cas actif de plus que le CISSS.

La MRC de Rivière-du-Loup enregistre encore une fois la plus forte hausse de cas de COVID-19 enregistrées parmi les MRC du Bas-Saint-Laurent.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 578 cas (+6)
  • Rivière-du-Loup : 1147 cas (+30)
  • Témiscouata : 349 cas (+11)
  • Les Basques : 154 cas (+3)
  • Rimouski-Neigette : 781 cas (+4)
  • La Mitis : 164 cas
  • La Matanie : 239 cas
  • La Matapédia : 71 cas
  • Indéterminés : 26 cas (+1)

Lundi, la région enregistrait 57 cas supplémentaires de coronavirus.

Au Québec, 660 cas et neuf décès s'ajoutent au bilan provincial.

Une autre résidence touchée par une éclosion

Un nouveau milieu de soins est touché par une éclosion. Il s'agit de la Résidence Havre La Fontaine de Rivière-du-Loup où quatre résidents et un travailleur ont contracté la COVID-19.

Par ailleurs, un résident s'ajoute à ceux qui ont attrapé le coronavirus en lien avec l'éclosion en cours à la Résidence La Joie de vivre de Trois-Pistoles. Au total, trois résidents et un travailleur ont été infectés en lien avec cette éclosion.

Les situations sont stables au Manoir Héritage de Trois-Pistoles et au Centre hospitalier régional du Grand-Portage, à Rivière-du-Loup.

Une éclosion préoccupante pour la santé publique

Par ailleurs, la santé publique du Bas-Saint-Laurent indique par communiqué être préoccupée par l'éclosion en cours à l'entreprise DuBreton, à Rivière-du-Loup.

L'usine des Viandes du Breton, à Rivière-du-Loup.

La santé publique du Bas-Saint-Laurent indique être «préoccupée» par l'éclosion en cours à l'entreprise DuBreton, à Rivière-du-Loup, où plus de 80 employés ont contracté la COVID-19. (archives)

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Elle souligne qu'une éclosion importante de COVID-19 y est en cours depuis plusieurs jours.

La santé publique soutient toutefois qu'elle poursuit son travail avec la direction de du Breton, le syndicat et la CNESST pour reprendre le contrôle de la situation.

Des attentes claires lui ont d’ailleurs été formulées et un suivi quotidien est effectué afin d’en mesurer l’application, soutient la santé publique, toujours par communiqué.

Portrait du début de la 3e vague au Bas-Saint-Laurent

La troisième vague s'est amorcée autour du 26 mars au Québec, comme l'annonçait alors le premier ministre François Legault.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a depuis produit un portrait de la situation qui avait cours sur son territoire au début de cette troisième vague.

Selon ces données cumulées entre le 17 mars et le 19 avril derniers, la moitié des cas enregistrés entre ces deux dates dans la région l'ont été chez des jeunes de 29 ans et moins.

Ces données du CISSS du Bas-Saint-Laurent indiquent également que les hommes ont été légèrement plus nombreux à contracter la COVID-19 dans la région pendant cette période.

Parmi les cas recensés entre le 17 mars et le 19 avril, 51 % des infections ont été répertoriées chez des hommes et 49 % chez des femmes.

Avec des informations d'Édith Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !