•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Un été à une dose » : Trudeau fait miroiter le retour à une certaine normalité

Justin Trudeau en conférence de presse devant des drapeaux du Canada.

Les vaccins représentent l'espoir, a indiqué Justin Trudeau.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a évoqué les barbecues entre amis, mardi, pour inciter les Canadiens à prendre en grand nombre le chemin des centres de vaccination contre la COVID-19.

Nous voulons tous passer un été où nous pouvons voir nos proches et inviter nos amis à des barbecues, a-t-il lancé, en conférence de presse.

Nous pouvons avoir un meilleur été, un été à une dose.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre du Canada

M. Trudeau a plusieurs fois utilisé cette formule d'un été à une dose en vue d'un automne à deux doses.

Ainsi, en septembre prochain, quand assez de Canadiens se seront retroussé la manche une seconde fois, il devrait être possible de parler de retour à l'école, du retour au travail et du retour à encore plus de normalité.

Mais la seule vaccination ne suffira pas à écraser la troisième vague qui teste les limites des systèmes de santé des provinces, a-t-il prévenu. Pour y arriver, deux grandes conditions s'imposent.

Premièrement, le nombre de cas doit diminuer de façon importante à travers tout le pays. Et les restrictions doivent rester en place jusqu'à ce que les cas diminuent, avec davantage de dépistage, de tests et de recherche des contacts, a-t-il déclaré.

Ensuite, les trois quarts des Canadiens devront avoir reçu au moins leur première dose.

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de l'Agence de la santé publique du Canada, a suggéré aux provinces de suivre une formule avant de relâcher leurs mesures sanitaires : 75 % de la population devrait avoir reçu au moins une dose de vaccin, mais une proportion de 20 % devrait aussi avoir eu deux doses.

La Saskatchewan estime plutôt qu'un taux de vaccination de 70 % suffirait pour permettre un relâchement des restrictions en place. Mais le premier ministre Trudeau et la Dre Tam ont répété mardi que le seuil à franchir est de 75 %.

Si nous faisons cela, nous pourrons avoir un été plus normal, a avancé Justin Trudeau, une perspective qui l'enthousiasme.

Justin Trudeau a souligné que le gouvernement fédéral a jusqu’à maintenant livré près de 20 millions de doses de vaccins aux provinces et aux territoires.

Près de la moitié des adultes admissibles du pays ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19, s'est félicité le premier ministre. Le Canada se place parmi les trois premiers pays du G20 en termes de vaccination quotidienne, a-t-il insisté.

Selon les données fédérales, c'est 40 % de la population adulte qui a reçu une injection.

D'ici l'été, nous aurons assez de vaccins pour assurer que chaque Canadien admissible ait reçu sa première dose, a poursuivi M. Trudeau. Et d’ici septembre, comme nous le disons depuis des mois, nous aurons suffisamment de doses pour que tous les Canadiens soient complètement vaccinés.

Le Canada prévoit recevoir chaque semaine de mai 2 022 930 doses du vaccin de Pfizer-BioNTech et 1 046 400 doses de celui de Moderna.

Un avion du gouvernement du Canada à Trenton, Ontario.

Le Canada envoie de Trenton, en Ontario, un avion chargé de matériel médical en Inde, le mardi 11 mai 2021, pour traiter les malades les plus graves du pays.

Photo : Radio-Canada

Matériel médical en route vers l'Inde

Le Canada a par ailleurs envoyé du matériel médical supplémentaire en Inde.

Un deuxième avion des Forces armées canadiennes a décollé de la base militaire de Trenton, en Ontario, mardi avant-midi.

On continue d’aider d’autres pays durement touchés par cette crise, a rappelé le premier ministre.

On le sait, pour se débarrasser de la pandémie une bonne fois pour toutes, il faudra l’enrayer partout dans le monde.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le Canada s'est engagé il y a quelques jours à fournir au système de santé indien quelque 25 000 fioles de l'antiviral remdesivir et 350 respirateurs que nous avions en surplus, a précisé M. Trudeau.

Dix millions de dollars ont aussi été versés à la Croix-Rouge indienne.

Le premier ministre a aussi profité de l’occasion pour souligner la Semaine nationale des soins infirmiers et la contribution des infirmières à la lutte contre le nouveau coronavirus.

L’évolution de la pandémie au Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !