•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’auteur sudburois Melchior Mbonimpa est finaliste pour un Prix littéraire Trillium

L'auteur Melchior Mbonimpa.

Dans «Au sommet du Nanzerwé, il s’est assis et il a pleuré», Melchior Mbonimba aborde notamment les thématiques de l’amitié, l’amour et la loyauté.

Photo : Les éditions Prise de parole

Radio-Canada

Le roman Au sommet du Nanzerwé il s'est assis et il a pleuré de Melchior Mbonimpa est parmi les cinq livres en lice pour le Prix littéraire Trillium remis par l’organisme gouvernemental Ontario Créatif.

Il s’agit du 7e livre de l’auteur sudburois d’origine burundaise publié par les Éditions Prise de parole.

Un livre sur une table

Le roman raconte le parcours d'un jeune homme originaire de l'Afrique des Grands Lacs et qui immigre au Canada.

Photo : Radio-Canada

Le premier roman de M. Mbonimpa, Le totem des Baranda, a récemment représenté l’Ontario au Combat national des livres de Radio-Canada. Il était défendu par la cinéaste et ancienne journaliste Tanya Lapointe.

Les gagnants des Prix littéraires Trillium seront annoncés le 15 juin lors d’un événement virtuel.

Le Prix littéraire Trillium est un véritable tremplin qui fait briller les voix émergentes et les plumes les plus brillantes de la littérature ontarienne, a déclaré Aaron Campbell, président du conseil d'administration d'Ontario Créatif.

Ce secteur dynamique, toujours à l'avant-garde, cultive les talents littéraires, contribue à hauteur de 750 millions de dollars à l'économie de la province et emploie plus de 7 750 personnes.

Une citation de :Aaron Campbell, président du conseil d'administration d'Ontario Créatif.

Les lauréats des catégories principales, en anglais et français, recevront une récompense de 20 000 dollars, alors que leur maison d’édition recevra 2500 dollars pour faire la promotion des livres.

Des prix de 10 000 dollars seront remis aux gagnants dans la catégorie livre pour enfants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !