•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fête franco-albertaine sera encore une fois virtuelle, mais « innovante »

Des spectateurs, dehors, assis sur des chaises pliantes devant un chapiteau.

Il faudra être patient avant de retrouver une Fête franco-albertaine en personne, puisque en 2021, l'événement sera virtuel.

Photo : La Fête franco-albertaine

Radio-Canada

La Fête franco-albertaine revient pour une 32e fois, mais, pour une deuxième année d’affilée, elle aura lieu en ligne, et plus tard durant l’été qu’à l’accoutumée, soit du 27 au 29 août prochain.

Le président par intérim de la Fête franco-albertaine, Guillaume Roy, assure que son équipe a travaillé fort durant la dernière année pour pouvoir l'organiser en présentiel, mais le trop grand nombre d’incertitudes et de risques aura eu raison de cet espoir.

Selon certaines ententes avec des partenaires et le site, si on venait à annuler la Fête à la dernière minute pour des cas de variants ou des augmentations de cas qui auraient lieu au mois d'août, on se retrouvait à être limité dans nos options et on ne pouvait pas se permettre une annulation de dernière minute de la fête, explique-t-il.

Comme l’année précédente, la Fête sera donc virtuelle, mais M. Roy précise que, même si ce choix a été déchirant, l’équipe compte tout de même offrir une célébration innovante et de qualité au public.

On pense que la communauté a extrêmement besoin de se rassembler, surtout depuis un an qu’on est en pandémie.

Il tient aussi à être clair. Peu importe la situation sanitaire à la fin du mois d'août, le format en ligne de la Fête, dont le thème cette année est Tire-toi une bûche, sera maintenu.

Le défi sera donc de taille : amener l’ambiance de camping dans le salon des participants. Guillaume Roy a bon espoir d'y parvenir. Par rapport à l’an passé, il va y avoir des changements; on veut augmenter l’expérience à la maison.

Pour le moment, les détails sur le programme n’ont pas encore été dévoilés, car l’équipe est en train de revoir le budget pour voir les options qui s’offrent à elle. Guillaume Roy assure cependant que ceux qui prendront part à leur assemblée générale annuelle, qui se tient jeudi sur Zoom, en sauront davantage.

Une chose est certaine : la Fête franco-albertaine se tiendra du 27 au 29 août, plus tard durant l’été que les autres années. Une façon, selon M. Roy, de permettre à chacun de profiter de son été et de revenir les batteries rechargées.

On voulait rassembler le plus de gens possible et on pensait que le fait de la faire le plus près de la rentrée scolaire [nous donnerait] plus de chances de rassembler les gens qu’en plein mois de juillet, dans une fin de semaine où il aurait pu faire un grand soleil par exemple, conclut-il.

Avec les informations de Danielle Kadjo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !