•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réforme du recyclage en suspens en Ontario

Un bac de recyclage au couvercle entrouvert tellement il déborde placé pour la collecte sur le trottoir.

Le gouvernement Ford veut réformer le programme des bacs bleus pour en imputer le coût aux manufacturiers.

Photo : CBC/David Donnelly

Radio-Canada

La réforme provinciale du programme des bacs bleus se fait toujours attendre, alors que le gouvernement Ford avait promis une nouvelle réglementation pour février dernier.

Les progressistes-conservateurs ont annoncé il y a près de deux ans qu'ils voulaient réformer le système actuel pour que les manufacturiers, plutôt que les municipalités, soient responsables du coût du recyclage.

L'objectif : créer une mesure incitative pour réduire les emballages et inciter les fabricants à choisir des matériaux recyclables.

À l'heure actuelle, les municipalités et les manufacturiers se partagent presque à part égale la facture du programme des bacs bleus en Ontario.

Le gouvernement Ford a présenté une ébauche de projet de loi l'automne dernier, mais plus rien depuis, raconte Peter Hargreave, qui agit à titre de consultant pour l'Association des municipalités de l'Ontario. Ça a créé des problèmes pour beaucoup d'intervenants, dit-il. Le secteur est en quelque sorte en suspens depuis deux ans.

Calvin Lakhan, doctorant de l'Université York et représentant de certains manufacturiers, affirme qu'il reste plusieurs litiges à régler, y compris celui de l'ajout de produits à la liste des matières acceptées dans les bacs bleus.

Les fabricants y perçoivent une espèce d'appât, dit-il, comme si la province et les municipalités étaient en train de leur dire : "Tant qu'à y être, pourquoi ne paieriez-vous pas de 70 à 90 millions de dollars pour ces changements proposés à la réglementation?" M. Lakhan craint que les manufacturiers refilent la facture aux consommateurs.

Il ajoute qu'il n'existe pas actuellement en Ontario d'installations pour recycler tous les déchets produits dans la province. Une loi ne crée pas de débouchés ou de technologie pour ces produits comme par magie, souligne-t-il.

De son côté, le ministère de l'Environnement affirme que la province continue à travailler à sa réforme, sans donner d'échéancier.

Le Ministère est en train de finaliser la réglementation sur les bacs bleus en tenant compte des commentaires de tous les intervenants afin de s'assurer que le programme soit abordable pour les consommateurs et les producteurs, et équitable pour les municipalités et les communautés autochtones, dit la province.

Avec des renseignements fournis par CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !