•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vannes du pont-jetée de la rivière Petitcodiac fermées à tout jamais

Quelques voitures circulent sur le barrage.

Les vannes de l'ancien pont-jetée seront démolies durant la fermeture de la voie.

Photo : CBC/Shane Fowler

Radio-Canada

Les vannes du pont-jetée de la rivière Petitcodiac entre Moncton et Riverview sont fermées de façon permanente, depuis 17h mardi, dans le cadre du projet de construction du nouveau pont Petitcodiac.

Le projet de construction du nouveau pont en est à sa dernière étape. D’ici octobre, le pont sera ouvert, mettant fin à la saga du pont-jetée.

Depuis des années, des environnementalistes militent pour la construction du pont, afin de restaurer la rivière à son état naturel.

Les berges brunes et vaseuses de la rivière Petitcodiac.

La rivière Petitcodiac en 2017.

Photo : Getty Images / Greenseas

La fermeture des vannes est une étape significative, selon le militant Gary Griffin.

C’est le meilleur sentiment au monde, dit-il en voyant l’eau s’écouler dans la rivière. Vous ne pouvez pas savoir comment bien je me sens, après 50 ans à essayer de régler ça.

Ce pêcheur amateur a vu la population de saumon de la rivière être décimée depuis la construction du pont jeté en 1968. Il s’est impliqué comme bénévole dans divers organismes de conservation de la nature, telle que la Fondation de la faune du Nouveau-Brunswick.

Gary Griffin.

Gary Griffin a le coeur léger lorsqu'il voit l'eau s'écouler dans la rivière Petitcodiac.

Photo :  CBC / Shane Magee

Après des décennies de débats, le pont permettra enfin le passage du poisson espère-t-il. Mais cela ne sera pas suffisant, prévient Tim Robinson, directeur de l’organisme Fort Folly Habitat Recovery, qui a veillé à la réintroduction du saumon de l’Atlantique dans le bassin versant de la rivière Petitcodiac depuis l’ouverture des vannes en 2010.

Son organisme recueille des saumoneaux qui sont ensuite élevés dans la région de Grand Manan pour être réintroduits dans le bassin versant de la rivière. En 2019, 500 poissons adultes ont été relâchés. Il y en a eu 1000 l’an dernier et 1500 seront introduits cette année.

Le pont-jetée sera enseveli

En avril, le pont jeté a été fermé à la circulation pour permettre l'achèvement du projet estimé à 61 millions de dollars, un projet réalisé avec l’aide de fonds provinciaux et fédéraux.

Photographie aérienne du chantier.

Le chemin du pont-jetée sera recouvert durant la fermeture et le cours de la rivière sera déplacé sous le nouveau pont.

Photo : CBC/Shane Fowler

Le gestionnaire du projet au ministère des Transports du Nouveau-Brunswick, Mike Pauley, a expliqué en entrevue au réseau CBC que les vannes et la structure en béton seront ensevelies par des roches et feront partie de la section d’approche du pont.

La structure en métal au-dessus du pont-jetée sera enlevée.

Le trafic devrait pouvoir circuler sur le nouveau pont d’ici le 5 octobre, mais la province espère pouvoir terminer les travaux plus tôt.

Avec des informations de Shane Magee de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !