•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident d’autobus d'OC Transpo : la Couronne se questionne sur l'utilisation d'écouteurs

Des policiers travaillent sur les lieux d'un accident d'autobus.

Des policiers sur la scène de l'accident mortel d'autobus à la station Westboro à Ottawa, le 11 janvier 2019.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Le procureur de la Couronne a laissé entendre que la conductrice d'OC Transpo impliquée dans l'accident mortel d'autobus à la gare de Westboro portait peut-être des écouteurs au moment de la collision.

Aissatou Diallo a plaidé non coupable des 38 accusations de conduite dangereuse qui pèsent contre elle, liées à la collision du 11 janvier 2019, dont trois chefs d'accusation de conduite dangereuse causant la mort. 

Son procès, entamé le 22 mars devant juge, se poursuit à la Cour de justice de l'Ontario à Ottawa.

Lundi, l'expert en reconstruction de collision Richard Lamoureux était de retour en cour, lors du contre-interrogatoire de la Couronne.

L'avocat adjoint de la Couronne, Me Dallas Mack, a demandé pourquoi M. Lamoureux n'avait pas considéré la distraction au volant comme un facteur possible dans son rapport final sur l'accident.

Dessin de l'homme lors de son contre-interrogatoire par l'entremise d'un logiciel de vidéoconférence.

Richard Lamoureux, un expert en reconstruction de collision appelé par les avocats de la défense d'Aissatou Diallo, a témoigné par vidéoconférence dans le procès de l'accident d'autobus de la station Westboro.

Photo : Lauren Foster-MacLeod

Pour faire valoir son point de vue, Me Mack a montré quatre vidéos distinctes prises le jour de la collision. Dans la première, la conductrice peut être vue avec des écouteurs blancs dans les oreilles tandis que l’autobus à deux étages est garé dans une zone de stationnement sur le chemin Coventry.

Dans une vidéo ultérieure, Mme Diallo semble enrouler les écouteurs autour de son téléphone portable et les ranger dans son chandail avant de prendre le volant pour commencer son itinéraire, a déclaré Me Mack.

Dans une troisième vidéo prise après la collision à la gare de Westboro, Mme Diallo semble à nouveau enrouler les écouteurs autour de son téléphone alors qu'elle monte les escaliers pour observer la scène.

Vidéo difficile à distinguer

Me Mack a suggéré qu'une quatrième vidéo prise de la station Westboro pourrait montrer la conductrice en train de retirer un écouteur de son oreille gauche quelques instants après la collision, bien que la vidéo soit fortement pixélisée en raison de la distance.

Richard Lamoureux a déclaré qu'il ne pouvait discerner aucun détail dans cette vidéo finale, mais il a convenu qu'écouter des écouteurs en conduisant un autobus pouvait être une distraction. Il a dit qu'il n'avait pas remarqué ces détails auparavant et qu'il n'avait pas interviewé Mme Diallo lors de la préparation de son rapport.

Lors du réexamen par l'avocat de la défense Fady Mansour, M. Lamoureux a noté que la police n'a jamais évoqué la possibilité de distraction au volant dans aucune version de ses propres rapports sur la collision.

Me Mack a également noté que les enregistrements du téléphone portable de Mme Diallo montraient qu'aucun appel n'avait été passé au moment de l'accident, bien qu'il ait suggéré que cela n'exclut pas la possibilité qu'elle ait écouté autre chose.

Demande d'arrêt avant la collision

Au cours du contre-interrogatoire antérieur, la Couronne a également remis en question la conclusion de M. Lamoureux selon laquelle Mme Diallo répondait à une demande d'arrêt pour la station Westboro lorsque la collision s'est produite. 

Dans son rapport, M. Lamoureux a conclu que Mme Diallo avait pris la voie de droite lorsque l'autobus avait quitté le Transitway.

Me Mack a déclaré que les enregistrements de l'autobus indiquaient que la station de Bayshore avait été annoncée comme le prochain arrêt avant qu'un passager sur le pont supérieur n'appuie sur le bouton de demande d'arrêt. 

Me Mack a précisé que Mme Diallo ne s'était pas arrêtée à la gare de Westboro malgré une demande similaire la veille.

M. Lamoureux a été le seul témoin de la défense. Les plaidoiries finales devraient être entendues mardi.

Avec les informations de Matthew Kupfer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !