•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élan de solidarité des élus sherbrookois pour les restaurateurs

Une pancarte sur laquelle est écrit fermé accrochée à la vitre d'un restaurant.

Les restaurants de l'Estrie ne peuvent plus accueillir de clients dans leurs salles à manger.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Plusieurs élus municipaux de Sherbrooke ont profité de la séance du conseil municipal de lundi pour déplorer la fermeture des restaurants par le gouvernement du Québec en raison du passage de la région en zone rouge.

La conseillère municipale Annie Godbout a réclamé lors de la séance du conseil un nouveau plan d’aide directe pour les restaurateurs. Cette troisième vague de fermeture fragilise énormément cette industrie, a-t-elle déploré.

Notre ville a besoin de ses restaurateurs. Ils ont un impact direct sur notre qualité de vie.

Une citation de :Annie Godbout, conseillère municipale

Le maire, Steve Lussier, a quant à lui mentionné qu’il aimerait que le gouvernement permette aux restaurants de demeurer ouverts grâce à un système d’accréditation. J’ai fait des propositions au niveau de la santé publique, a-t-il mentionné. Les cas (de COVID-19) ne proviennent pas nécessairement des restaurants.

On entend les cris du cœur, a déclaré le conseiller Marc Denault. C’est le temps de se lever les Sherbrookois et de dire qu’on est là pour les aider

Selon le maire, 80 restaurants à Sherbrooke doivent fermer leurs salles à manger.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !