•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire Lehouillier promet d'être sévère à l'égard du projet qui remplacera Scies Mercier

l'Édifice Scies Mercier à Lévis.

Situé dans le Vieux-Lévis, l'édifice Scies Mercier est en voie d'être démoli pour la construction de condos.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Le projet de construction d'un édifice de six logements, qui est destiné à remplacer les bâtiments patrimoniaux de Scies Mercier à Lévis, suscite déjà des inquiétudes.

On n'acceptera pas n'importe quoi comme projet de remplacement, assure le maire Gilles Lehouillier bien conscient que c'est le projet de remplacement, plus que la démolition, qui semble inquiéter certains citoyens.

Le comité de démolition de la Ville de Lévis a donné son aval au démantèlement du bâtiment du Vieux-Lévis il y a quelques semaines à peine.

Le lieu est reconnu pour sa vue exceptionnelle sur le fleuve Saint-Laurent et sur la Ville de Québec.

Construit à la fin du XIXe siècle, il est sans vocation depuis une dizaine d'années. Les propriétaires actuels ont choisi de le démolir pour y construire un édifice 6 logements.

La maquette du projet immobilier.

Le projet immobilier qui remplacera l'édifice Scies Mercier comprend 6 unités résidentielles destinées à la vente.

Photo : crédits: Youtube de la Ville de Lévis

Le maire de Lévis reconnaît que ce projet, même s'il n'a toujours pas été soumis au conseil municipal, devra respecter s'intégrer de façon harmonieuse au décor du Vieux-Lévis.

Nous-mêmes, on a investi énormément d'argent dans le secteur ces dernières années. C'est sûr qu'on veut conserver l'aspect particulier du secteur.

Une citation de :Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Nous serons assez sévères, martèle-t-il. Il promet que les citoyens seront conviés à en discuter lors de consultations publiques.

Pas d'intérêt

La Ville de Lévis écarte l'idée de racheter le terrain pour en faire un espace public. Gilles Lehouillier explique que la Ville a deux autres priorités dans le secteur.

Il y a d'abord de la réalisation de la côte des Bûches, un projet qui se fera en collaboration avec la Commission de la capitale nationale.

Puis, la Ville va procéder des investissements de huit à dix millions de dollars pour la phase deux du réaménagement de la Terrasse du Chevalier-de-Lévis. On va mettre nos œufs-là pour les prochaines années.

Le maire invite la population à un peu de patience. Ceux qui s'opposent à la décision du comité de démolition ont encore quelques jours pour se manifester.

Il promet de rendre toutes les informations publiques concernant le projet de remplacement en temps et lieu.

Les gens peuvent se questionner, c'est légitime de le faire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !