•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 1759 nouvelles infections en Colombie-Britannique en trois jours

Bonnie Henry et Adrian Dix.

La Dre Bonnie Henry et Adrian Dix ont présenté le dernier bilan de la pandémie en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / MIKE MCARTHUR (CBC)

La Colombie-Britannique enregistre 1759 nouveaux cas de COVID-19 ces trois derniers jours, ainsi que 20 décès dus à la maladie.

Cela constitue, en moyenne, une hausse de 586 nouveaux cas par jour.

Le nombre d'hospitalisations est en baisse, avec 415 personnes soignées à l'hôpital en raison de la COVID-19, dont 150 en soins intensifs.

Notre programme d'immunisation s'accélère, a indiqué la médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, lors de son point de presse de lundi sur l'évolution de la pandémie.

Au tour des plus de 40 ans

À partir de mardi, toute personne de plus de 40 ans pourra prendre rendez-vous pour être vaccinée, après avoir reçu un texto ou un courriel l’invitant à le faire.

De plus, dans 35 quartiers déterminés par la santé publique comme étant à haut risque de transmission, l’âge minimal pour recevoir un vaccin est abaissé à 18 ans. Une liste de ces quartiers, la plupart dans le Grand Vancouver, est disponible en ligne (Nouvelle fenêtre).

Près de 39 000 doses de vaccin ont été inoculées chaque jour, en moyenne, de vendredi à dimanche.

En tout, 2 053 045 Britanno-Colombiens ont reçu au moins une dose de vaccin contre la maladie, soit 39,9 % de la population de la province.

Des données plus ciblées à partir de mercredi

Dès mercredi, plus d’informations concernant la pandémie seront fournies par le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique (BCCDC), a promis la Dre Henry.

Le site Internet du BCCDC comprendra des données par zone de desserte des services de santé (Community Health Service Areas), qui permettront au public et aux médias d’avoir une meilleure compréhension de la situation dans des quartiers précis, notamment.

Vancouver compte par exemple vingt zones de dessertes des services de santé et Surrey, dix.

La Dre Henry a affirmé que le public aura accès à des données plus granulaires qui incluront entre autres le nombre de cas de COVID-19 par quartier et le taux de vaccination selon l’âge et le sexe.

C’est ce que contiennent deux rapports internes du BCCDC, datant du 30 avril, d’abord obtenus par le Vancouver Sun.

La médecin-hygiéniste en chef refuse toujours de parler d’une fuite : Toutes ces informations qui ont supposément “fuité” sont des informations que nous avons partagées, qui sont publiques, a-t-elle affirmé lundi, en réponse à la question d’une journaliste.

Des médias et des particuliers tentent cependant d’y avoir accès, sans succès, depuis des mois.

Notre priorité est et a toujours été de prendre les meilleures décisions avec les meilleures données que nous avons , a expliqué la Dre Bonnie Henry.

Ailleurs sur le web :

Radio-Canada n'est pas responsable du contenu des sites externes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !